Présidence sénégalaise de l’Union africaine: Macky Sall a pris le témoin

Le Président Macky Sall a pris le témoin en tant que nouveau Président de l'Union africaine (UA) pour 2022. Le Président Macky Sall a dit qu'il appréciait l'honneur couplé à la responsabilité et la confiance investie en sa personne.

Le président Macky Sall prend la relève en tant que nouveau président de l’Union africaine (UA) pour 2022. Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA) ont élu SE Macky Sall, président de la République du Sénégal, nouveau président de l’Union africaine pour l’année 2022. L’événement a eu lieu aujourd’hui, samedi 5 février 2022 pendant la trente-cinquième (35ème ) session ordinaire en cours de la Conférence de l’Union, qui se tient physiquement au siège de l’UA à Addis-Abeba sous le thème : « Renforcement de la résilience en matière de nutrition et de sécurité alimentaire sur le continent africain : renforcement des systèmes agroalimentaires, Systèmes de santé et de protection sociale pour l’accélération du développement humain, social et économique ».

Le président Macky Sall du Sénégal prend le relais de SE Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République démocratique du Congo (RDC), qui a conclu aujourd’hui son mandat de président de l’Union africaine pour l’année 2021. événement a eu lieu lors de l’ouverture officielle du 35ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’UA, en présence du Président de la Commission de l’UA, SE Moussa Faki Mahamat, du Vice-président de la CUA, SE Dr. Monique Nsanzabaganwa, des représentants de l’ONU, la Commission économique régionale, des dignitaires et des invités ainsi que le personnel de l’UA.

La composition du nouveau bureau de l’Assemblée des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine pour 2022 telle que présentée par le Doyen du Comité des Représentants Permanents (COREP) est la suivante :

Président de l’Union Africaine (UA) – République du Sénégal, (région Afrique de l’Ouest)
Premier vice-président du syndicat – Les consultations sont toujours en cours;
Rapporteur – République démocratique du Congo (RDC) – (région Afrique centrale) ;
Deuxième Vice-président de l’Union – Libye, (Région Nord); et
Troisième Vice-président de l’Union – Angola, (Région du Sud) ;
Dans son discours de passation, le président Félix-Antoine Tshisekedi a souhaité au nouveau président de l’UA une présidence réussie et a remercié les chefs d’État des États membres de l’UA ainsi que le bureau sortant de l’UA, pour leur soutien pendant la durée de son mandat qu’il a déclaré , a été marquée par la crise sanitaire actuelle provoquée par la pandémie de COVID19. Le président Tshisekedi a souligné certaines des réalisations sous sa présidence de l’Union, notamment l’autonomisation économique des femmes et des jeunes, le renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance, entre autres programmes de développement dans le cadre de l’Agenda 2063. Le président sortant de l’Union a en outre souligné les initiatives entrepris sous sa direction pour relever les défis de la pandémie de COVID-19.

Dans son discours d’acceptation, le Président Macky Sall a dit qu’il appréciait l’honneur couplé à la responsabilité et la confiance investie en sa personne, et les membres du nouveau Bureau, pour diriger le destin de l’Organisation pour l’année à venir., « Je remercie vous et vous assure de notre engagement à travailler avec tous les pays membres dans l’exercice de notre mandat » a indiqué le nouveau président de l’Union. « Je rends hommage aux pères fondateurs de l’Organisation. Six décennies plus tard, leur vision lumineuse continue d’inspirer notre vivre ensemble et d’éclairer notre marche unie vers l’idéal de l’intégration africaine », a-t-il ajouté.

Le président Macky Sall a en outre relevé que, c’est précisément dans cet esprit panafricain que le président Léopold Sédar Senghor avait proposé, au sommet de l’OUA de juillet 1964, d’instituer « une autorité politique et morale permanente de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement « de donner une impulsion de haut niveau à la gestion des affaires du continent.

Saluant le travail accompli par son prédécesseur le président sortant de l’Union, SE Félix Antoine Tshisekedi Tchilombo, le président nouvellement élu de l’Union a exprimé sa gratitude pour les efforts considérables consacrés au service du continent africain par le président sortant. Il a en outre noté que, « alors que notre Union célèbre son 20e anniversaire cette année, nous pouvons être fiers des progrès réalisés dans le cadre d’initiatives majeures telles que le NEPAD, le PIDA, le MAEP, la Vision 2063, la réforme institutionnelle, la Grande Muraille Verte, l’AfCFTA et plus encore. récemment notre réponse coordonnée à la pandémie de COVID-19. Dans le même temps, nos défis restent nombreux et pressants ; notamment dans les domaines de la paix et de la sécurité, de la lutte contre le terrorisme, de la protection de l’environnement, santé et développement économique et social… » « Je n’oublie pas la recrudescence du phénomène des coups d’État qui constitue une atteinte majeure à la démocratie et à la stabilité institutionnelle sur le continent ». A conclu le nouveau président de l’UA.

Nombre de Vues | 1,172 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.