Présentation du projet “Aar Njaboot” : Une femme, un jardin potager, deux arbres fruitiers, un toit

Le Réseau des Femmes Sénégalaises pour la Promotion de la Planification Familiale (Rfespf) et l’Union des associations des élus locaux (Uael) ont organisé au Grand Théâtre de Dakar, un atelier national d’appropriation des Objectifs du Développement Durable (ODD), du Plan Sénégal émergent (Pse) et des instruments politiques par les élus locaux. Cette rencontre a été l’occasion de faire la présentation du projet intégré “Aar Njaboot” (protéger la progéniture) dont l’intitulé est axé au tour d’une femme, un jardin potager, deux arbres fruitiers, un toit.

L’autonomisation, la résilience des femmes et la protection de l’environnement seront au cœur de ce projet. Selon la présidente du Rfespf, Fatimata Dème, l’objectif du projet ‘’Aar Njaboot’’ est de contribuer à l’atteinte des Odd, ceux de la Cipd+25, de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, du PSE, en accompagnant la territorialisation des politiques publiques de 39 communes du Sénégal dans leur mise en œuvre pour la capture du dividende démographique.

“Ce projet qui à une durée de cinq (5) ans va concerner vingt (20) départements répartis dans onze (11) régions du Sénégal. Pour faire sa promotion, quelques 7 800 femmes seront recrutées” assure la présidente. Qui ajoute que le coût global est estimé à plus de soixante (60) milliards de francs Cfa.

Le projet Aar Njaboot sera mis en œuvre à travers deux principales stratégies, à savoir : le renforcement du partenariat public-privé-société civile et ‘’une femme, un jardin potager, deux arbres fruitiers, un toit’’. Cette initiative permettra également de contribuer à la capture du dividende démographique, à améliorer la gouvernance locale dans les 39 communes cibles, à la réduction du taux de mortalité maternelle et néonatale.

Abdoul BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.