POLEMIQUE SUR LA CONSTRUCTION D’UNE ESSENCERIE A KOLDA : Le préfet renvoie Mame Boye Diao à ses cours sur le foncier

Un contentieux juridique oppose le préfet de Kolda et le maire de la ville Mame Boye Diao. L’affaire est partie de l’arrêté du maire autorisant un promoteur à construire une essencerie sur les berges du fleuve. Le projet soulève l’ire des populations, la société civile et des activistes en tête. Mame Boye Diao recule et somme par courrier dont le préfet est ampliataire le promoteur d’arrêter les travaux. Le préfet oppose son véto à la volonté de l’édile de la ville qui n’aurait pas suivi la bonne voie de droit pour annuler l’autorisation du promoteur.

La polémique née de l’affaire du projet de construction d’une essencerie dans la commune de Kolda est loin de s’estomper. C’est la position du préfet, rendue publique dans une correspondance datée du 17 janvier dernier, qui relance la controverse, a appris laviesenegalaise.com. De quoi s’agit-il ? Les populations de la commune de Kolda, la société civile en tête, se sont indignées, il y a quelques jours, de voir des tôles en zinc clôturer une parcelle située sur les berges du fleuve Casamance qui traverse la ville. Renseignement pris, il s’avère qu’un promoteur muni d’une autorisation dûment établie par la mairie s’apprête à ériger sur les lieux une station-service. Un collectif porté spontanément sur les fonts baptismaux fait barrage au projet pour son « impact négatif sur l’environnement ». Le maire de la commune Mamadou Diao dit Mame Boye, resté silencieux pendant plus d’une semaine finit par sortir de sa « réserve ». Le lundi 16 janvier dernier, il sert une sommation au promoteur lui intimant l’ordre de stopper net les travaux. Le collectif crie victoire, d’autant que le maire, par ailleurs directeur des domaines, est dans sa matière. Mais la joie de ce collectif et autres activistes sera de courte durée.

Après, en effet, la correspondance du maire Mama Boye Diao sommant le promoteur d’arrêter les travaux de l’essencerie, le Préfet de Kolda, ampliataire du courrier monte au créneau.

Dans une correspondance datée du 17 janvier, l’autorité préfectorale botte en touche la volonté affichée par Mame Boye Diao. « L’autorisation de construire est toujours en vigueur et les travaux se poursuivent », prévient M. Diadia Dia, préfet de Kolda, cité par nos confrères de koldanews.com. Une sommation envoyée au promoteur, argue-t-il, ne peut annuler l’arrêté délivré par le maire autorisant la construction de l’essencerie.

« Vous citez dans votre correspondance l’article 319 du Code général des collectivités locales modifié relatif aux compétences en matières d’autorisation de construire alors que vous-même, maire de la commune de Kolda, avez autorisé la construction de la station-service par arrêté N°19C.KD du 23 août 2022 approuvé par le représentant de l’Etat », écrit le préfet. Il ajoute : « Dès lors, l’arrêté cité supra, acte administratif créateur de droit, revêt un caractère exécutoire. Il ne peut être éteint par une lettre signée par le Maire et qui n’a aucune valeur juridique ». Le veto que le préfet oppose à la construction de la station-service laisse pantois plus d’un. « Comment Mame Boye Diao qui est bien dans son domaine peut-il se planter à ce point ? », s’interroge ce Koldois qui a requis l’anonymat.

En attendant que le contentieux juridique entre le maire de ville et le préfet soit vidé, le collectif constitué d’acteurs de la société civile, d’activistes, de défenseurs de l’environnement, de notables, entre autres, envisage de faire face à la presse le week-end prochain.

D’ailleurs, en conseil des Ministres ce mercredi 18 janvier 2023, le Chef de l’État a demandé la régulation et le contrôle des implantations de stations – service dans les communes. Le Président de la République Macky Sall a demandé au Premier Ministre de veiller à une meilleure régulation et un contrôle préventif de l’édification des stations – service sur des sites sécurisés, après réalisation impérative d’une étude d’impact environnemental et social validée.

Félix DIAGNE – laviesenegalaise.com


Nombre de Vues | 1,126 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.