Plusieurs associations de la Diaspora dénoncent l’arrestation de Boubacar Sèye de Horizon Sans Frontières

Les organisations signataires en solidarité avec l’organisation internationale des Migrants Horizon Sans Frontières tiennent à faire part de leur indignation face à l’acharnement du gouvernement du Sénégal sur la personne du Président Boubacar Sèye.

Aujourd’hui lundi 18 janvier 2021, le procureur de la République a décidé d’un retour de parquet qui renvoie monsieur Boubacar Sèye en une audition qui aurait lieu demain mardi 19 janvier, ce qui voudrait dire passer encore une autre nuit dans la prison du commissariat Central de Dakar.
Le Président de HSF, monsieur Boubacar Sèye ne mérite pas un traitement du genre.
Nous rappelons que :
1. Boubacar Sèye, Président de HSF est un citoyen sénégalais, résident en Espagne qui pour défendre la noble cause des immigrés à décider de porter ce combat en Afrique plus précisément au Sénégal et il a toujours mis au-devant les intérêts de la diaspora.
2. Aujourd’hui, l’état du Sénégal a décidé de porter un nouveau coup à la diaspora sénégalaise en remettant Boubacar Sèye entre les mains de la justice sous prétexte que ce dernier aurait fait des révélations qui interpellent l’action du gouvernement.
3. Nous avons encore en mémoire la sortie d’hier de monsieur Moise Sarr, secrétaire d’état en charge des sénégalais de l’extérieur qui à la place de défendre et de protéger la diaspora, la livre pieds et mains liés.
En effet, pendant que notre pays, le Sénégal est touché par des problèmes sociaux plus importants, l’état du Sénégal au lieu de chercher à donner des réponses, il travaille au musèlement et à l’arrestation de ses dignes
fils.
Depuis longtemps, les organisations de la société civile sénégalaise tant nationales qu’internationales dénoncent des pratiques de corruption dans notre pays, pratiques dans lesquelles des personnalités ou et des institutions publiques sont clairement identifiées : jusqu’à ce jour, il n’y a jamais eu de sanctions. Pire encore, plusieurs actes, bien documentés, ont été commis et classés sans suite.

Les organisations signataires lancent un appel à la diaspora pour une forte mobilisation pour exiger du gouvernement du Sénégal la libération immédiate et sans condition de monsieur Boubacar Sèye, Président de
HSF.
L’idée même d’ouverture d’un procès contre Boubacar Sèye est une insulte à la mémoire de tous les Sénégalais de la diaspora tombés au front (immigrés décédés dans les pays d’accueil) pour qui il s’est battu pour que les corps soient rapatriés et remis à leurs familles.

Aucun Sénégalais de la diaspora ne doit afficher une indifférence face à cette situation d’injustice sociale.
Les organisations signataires condamnent encore une fois toutes ces tentatives de liquidation et de musèlement.

Elles invitent la diaspora à s’engager dans une dynamique de riposte pour dire NON à l’intimidation et pour une meilleure prise en charge des problématiques de la Diaspora.

Elles appellent le peuple sénégalais a un vaste mouvement de soutien à sa diaspora pour une libération immédiate et sans condition du Président Boubacar Sèye et que le peuple dans sa très grande majorité rejette
catégoriquement toute décision allant contre Boubacar Sèye.
Elles tiennent l’état du Sénégal, responsable de tout ce qui pourrait arriver à monsieur Boubacar Sèye, Président de HSF.



NON AUX INTIMIDATIONS,
POUR UNE JUSTICE SOCIALE AU SEVICE DU PEUPLE SENEGALAIS
VIVE LA DIASPORA !
Diaspora, le 18 janvier 2021



Ont signé :
HSF, Action Pour la Diaspora, Association des Sénégalais de Brescia et Provinces (ASBP), Association des Sénégalais de Cremone et Provinces (ASCP), CADEES – Italie, Association Sénégalaise de Lleida et provinces (Espagne), Collectif des Sénégalais de la Diaspora (CSD-international), Collectif Entrenous Diaspora, CASC – Coordination des Associations Sénégalaises de la Catalogne, RADDHODIASPORA-Italie.

 4 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.