Plus de 30 personnes tuées dans une attaque d’un bus au Mali

Au moins 31 personnes ont été tuées vendredi 3 décembre 2021, dans le centre du Mali. Le bus qui les transportait a été la cible de tirs, ont annoncé les autorités. L’attaque s’est déroulée au centre du Mali, non loin du village de Bandiagara.

Un bus a été attaqué par des hommes armés non identifiés, dans le centre du Mali, vendredi 3 décembre 2021. « Au moins, 31 personnes, qui se trouvaient à bord du car, ont été tuées et 17 autres seraient blessées et des personnes sont portées disparues », ont déclaré Moulaye Guindo, le maire de Bankass, une ville voisine et une autre source préférant conserver l’anonymat.
Des hommes armés ont tiré sur le véhicule, crevé ses pneus et tirés sur les passagers, rapporte Ouest-France qui cite également Reuters.
Les faits se sont produits lors du trajet du bus entre le village de Songho et le marché de Bandiagara, a indiqué Moulaye Guindo. « Des hommes armés ont tiré sur le véhicule, crevé ses pneus et tiré sur les passagers », a-t-il précisé. Le véhicule a ensuite été brûlé.

Les forces de sécurité ont été envoyées sur place, selon les mêmes sources.

L’attaque n’a été revendiquée par aucun des nombreux groupes armés qui sévissent dans le pays. La région de Mopti, théâtre de cette attaque, est une zone affectée par un conflit intercommunautaire. Les tensions entre les sédentaires dogons et les peuls à majorité nomade y sont récurrentes en raison des questions liées aux champs et à la transhumance.

Nombre de Vues | 2,438 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.