Pèlerinage : Convergence de pèlerins à Mouna pour la lapidation de Satan

Des millions de pèlerins venus du monde continuent de converger ce dimanche à Mouna, pour la lapidation de Satan, un rituel annonciateur de la fin du pèlerinage aux lieux saints de l’Islam.

Scandant “Allah Akbar” (Dieu est le plus grand), les fidèles avancent par vagues successives, pour jeter des cailloux sur les 3 stèles symbolisant Satan dans la vallée de Mouna, près de La Mecque. La veille, les pèlerins avaient fait provision de 49 pierres nécessaires à l’accomplissement de ce rite, après avoir passé une journée de prière et de recueillement sur le Mont Arafat, moment fort du hajj.

La tradition veut qu’on jette sept pierres le premier jour d’Al-Adha sur la grande stèle, un pilier de 30 mètres de haut, et 21 pierres le lendemain et le surlendemain sur la grande, la moyenne et la petite. Le rite de la lapidation de Satan est une évocation de l’action du prophète Ibrahim (Abraham) visant Satan qui chercha par trois fois à le faire désobéir à Dieu, lequel lui avait ordonné de sacrifier son fils Ismaël, a souligné Cheikh Tidiane Guèye, membre de la commission du hadj.

Selon lui, lorsque Abraham se rendit compte que Satan persistait dans sa position de nuire, il lui lança ‘’une pierre à la figure pour lui percer un œil’’. M. Guèye a précisé que c’est cette tradition qui se perpétue chaque année pendant le haj. La lapidation de Satan fait partie des derniers actes du pèlerinage. De fait, le premier avion convoyant les pèlerins sénégalais doit décoller de La Mecque mardi à destination de Dakar.

 40 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.