Pèlerinage à la Mecque 2021 : le Hajj non autorisé aux étrangers

Le Hajj 2021, prévu du 17 au 22 juillet, est réservé cette année aux Saoudiens et aux résidents d’Arabie saoudite. Ce qui représente un total de 60.000 pèlerins seulement. Cette mesure a été prise par les autorités pour enrayer la propagation du Covid-19.

Ce sont 60.000 Saoudiens et résidents étrangers du Royaume qui sont autorisés cette année à effectuer les rites du Hajj à la Mecque, a annoncé le ministère saoudien du Hajj et de la Omra, dans un communiqué relayé par l’agence officielle SPA.

Cette décision a été prise suite à l’évolution continue de la pandémie de Covid-19 et l’émergence de nouveaux variants, a souligné le ministère, précisant que « ceux qui voudront effectuer le Hajj devront avoir entre 18 et 65 ans, ne pas souffrir d’une maladie chronique et avoir été vaccinés ».

Le ministère du Hajj et de la Omra a affirmé que le gouvernement du Royaume d’Arabie saoudite place la sûreté, la santé et la sécurité des pèlerins au cœur de ses priorités, conformément aux préceptes de l’Islam visant à préserver la vie humaine, en offrant toutes les facilités nécessaires aux pèlerins afin d’accomplir les rituels du Hajj et de la Omra et d’accé.

Pour rappel, l’Arabie saoudite a reçu plus de 150 millions de pèlerins au cours des dix dernières années.

 4,272 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.