Passation de service- Serigne Bassirou Geuye : « Amady Diouf va corriger mes erreurs »

« Chers collègues chers amis. Comprendre qu’un procureur de la République, même s’il a fini de tisser des liens d’amitié, de fraternité, au bout de huit ans, doit céder la place ». La phrase aurait suffi pour camper le débat. Mais, le cadre était trop solennel pour qu’on en sorte une si simple pour dire l’information. Celui qui l’a dite rajoutera alors qu’un commis de l’Etat, après huit ans et huit mois de dignes et loyaux services, doit pouvoir progresser. Peut-être en a-t-il besoin. Mais, de ses besoins, ne fait sûrement pas partie celle d’être connu. Serigne Bassirou Geuye à fini de se faire un nom au Sénégal. L’ancien procureur de République, qui se prononçait ainsi hier 23 décembre 2021, lors de la cérémonie de passation de service au cours de laquelle il a passé le témoin à Amady Diouf, est connu de tous. Aimé de tous? Ceci n’est pas trop sûr. Puisque son nom est lié à beaucoup de dossiers chauds qui lui ont plus d’une fois valu d’être pointé du doigt par l’opposition. Ousmane Sonko, plus spécialement…Mais Serigne Bassirou Geuye en à fini avec ce poste, et il va progresser, à en croire ce qu’il a lui-même dit.

Où va-t-il atterrir ? Lui le sait sûrement. Ce dont il est encore sûr, c’est que les efforts qu’il dit avoir consentis pour mener à bien son travail de commis de l’Etat, de procureur de la République pendant près d’une décennie, ne seront pas vains. M. Geuye a en effet entièrement confiance en son remplaçant. Il en est sûr et le dit à qui veut l’entendre: « tout ira pour le meilleur ». Pour lui, « Monsieur Amady Diouf est un homme bon », et « c’est un magistrat compétent », en plus d’être expérimenté..et très matinal. Bref, la messe est dite: on est satisfait de son travail, et on balise le terrain au successeur, tout en louant ses mérites. Bassirou Gueye est un gentleman quoi… Il ira même jusqu’à dire: Monsieur Diouf « corrigera mes erreurs, comblera mes déficits ». Serigne Bassirou Geuye s’en va alors, après huit ans et huits mois de bons et loyaux services, non sans erreurs, non sans déficits…

Moussa Seck-laviesenegalaise.com

Nombre de Vues | 1,720 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.