Pas encore de consens autour de la caution pour les élections locales

La caution pour les élections locales et départementales continue de diviser les acteurs politiques de la majorité présidentielle, une partie de l’opposition et des non alignés. Si lors de la rencontre des partis et coalitions de partis politiques convoquée par le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diom, la majorité présidentielle propose une caution de vingt millions pour chaque type d’élection, une partie de l’opposition et du pôle des non alignés rejette cette proposition de la mouvance présidentielle et propose un montant de cinq millions pour chaque élection.

 3,396 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.