Moustapha Niass à Barthélemy Dias : «kou fii thieupi thieupi, fii nga may fekk»

«Si j’applique le règlement, les forces de l’ordre peuvent faire sortir tout député qui perturbe les séances de l’Assemblée nationale. Mais je crois que j’ai suffisamment d’autorité pour faire régner l’ordre”, a déclaré Moustapha Niasse.

Et le Président de l’Assemblée nationale de jouer à se faire peur en ces termes : “Kou fii thieupi thieupi, fii nga may fekk» (quiconque cherche à jouer au fauteur de troubles, me trouvera sur son chemin), a lancé, sur un ton terme, le président de l’Assemblée nationale non sans railler Barth en ces termes sans le citer.

«J’aurais bien voulu que mes propos trouvent encore l’intéressé dans la salle, mais dommage», a conclu Moustapha Niass. Qui, s’il est en colère, peut pousser le bouchon jusqu’à l’injure, pour solder ses comptes avec ses contradicteurs.

Actusen

 25 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.