Mort d’un militant du Pastef – Macky Sall présente ses condoléances à Sonko et appelle à la prudence

- Publicité -

«J’ai appris l’accident d’un bus du cortège de M. Ousmane Sonko ayant fait un mort et dix-sept blessés. Je présente mes condoléances au candidat Ousmane Sonko et à la famille du défunt. Je souhaite prompt rétablissement aux blessés». Par ces condoléances présentées à son concurrent, le Président Macky Sall a démontré qu’il sait faire la part entre la politique et les charges étatiques. Le candidat de la Coalition Benno a par ailleurs appelé les chauffeurs à la «prudence sur les routes en cette période électorale où les organismes sont très sollicités». L’acte posé renseigne sur sa lucidité mais surtout sur le sens élevé de l’Etat de celui qui brigue un nouveau suffrage. Toutes choses qui font que malgré l’adversité, il place tous les citoyens sur un même pied d’égalité, sans distinction d’appartenance politique.
Et pourtant, lorsqu’il a perdu des militants à Tambacounda, l’opposition sénégalaise a cherché à l’accabler et à charger ses représentants au Sénégal Oriental, ont rappelé des proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.