Mort de Doudou Faye en mer, son père “voulait un meilleur avenir” pour son fils !

La mort en mer du jeune Doudou Faye a ému plus d’un. Son père Mamadou Lamine Faye est entre les mains de la gendarmerie de Mbour depuis deux jours. Il lui est reproché d’avoir indirectement provoqué la mort de son fils, Doudou.

Agé de 15 ans, il a fêté son anniversaire le 20 octobre dernier, cet adolescent qui vient de décrocher son BFEM aux cours privés Keur Madior de Mbour, a péri en mer alors qu’il était en partance pour les Îles Canaries. La question qui tourmente proches et amis de la famille, c’est pourquoi Lamine Faye a senti le besoin d’embarquer son fils dans une pirogue, alors qu’il n’est pas dans le besoin? s’interroge Dakaractu.

Face aux enquêteurs Mamadou Lamine Faye a déclaré avoir voulu un meilleur avenir pour son fils qui devait une fois en Espagne intégrer un centre de formation. « Oui, Doudou était un bon footballeur », acquiesce notre interlocuteur. « Mais il pouvait procéder autrement, étant donné que son fils avait des parrains à l’extérieur », s’indigne une source du site.

En effet, Mamadou Lamine Faye est tout sauf un nécessiteux. Propriétaire d’au moins de deux bateaux de croisière à Saly, il a aussi en sa possession trois maisons. « Je peux dire que c’est un millionnaire », confie à Dakaractu une source proche de la famille qui cherche encore des réponses à l’attitude du père de Doudou.

Mamadou Lamine Faye n’est pas le seul parent « responsable » du départ de son fils dans des pirogues pour l’Espagne. Son ami nommé Djiby est depuis hier retenu dans les locaux de la brigade de recherche de Mbour. Comme Lamine, il a aussi envoyé son fils, un adolescent de 17 ans à l’aventure. Mais ce dernier a eu plus de chance que Doudou car il a survécu. Mais il risque de ne pas se remettre de cette expérience puisque Doudou est mort dans ses bras. « Depuis, il est sous le choc et ne parle à personne », témoigne un proche qui a parlé à Dakaractu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.