Mort de Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique

Mort du journaliste franco-tunisien Béchir Ben Yahmed. Le fondateur de Jeune Afrique est décédé lundi à 93 ans, a annoncé le magazine panafricain qu’il avait fondé il y a une soixantaine d’années.

Le fondateur de Jeune Afrique s’est éteint ce lundi 3 mai à l’âge de 93 ans. Il était hospitalisé à Paris depuis la fin du mois de mars. 

Acteur majeur de la presse, la mort de Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique coïncide avec la célébration de la journée mondiale de la liberté de presse. 

Né à Djerba le 2 avril 1928, dans une Tunisie sous protectorat français, Béchir Ben Yahmed, fondateur et patron historique de Jeune Afrique, est décédé lundi 3 mai à l’hôpital parisien Lariboisière des suites d’une contamination au Covid-19.


Militant du Néo-Destour aux côtés de Habib Bourguiba, Béchir Ben Yahmed avait été, très jeune, ministre dans le premier gouvernement de la Tunisie indépendante. Mais la tentation du journalisme l’habitait déjà : en 1956, il lançait l’hebdomadaire L’Action puis, en 1960, Afrique Action qui, un an plus tard, allait devenir Jeune Afrique.

Après avoir mené de front ses carrières ministérielle et journalistique, il avait finalement opté pour la seconde et, pour se donner les moyens de son indépendance, avait décidé en 1962 de quitter Tunis pour Rome. Puis, deux ans plus tard, pour Paris où le groupe est toujours installé.

 

 874 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.