Mondial2022 : Le Sénégal sanctionné par la FIFA pour manquements aux dispositions de la FIFA

Le Sénégal écope d’une amende de 8 700 £ (5,5 millions FCFA) pour avoir enfreint les règles de la Fifa avant le match des huitièmes de finale de la Coupe du monde contre l’Angleterre.


Le Sénégal d’Aliou Cissé a été sanctionné par la Fifa pour ne pas avoir fourni de joueur pour les fonctions médiatiques d’avant-match. L’accusation était due au fait que le patron, Cissé, avait assisté à sa conférence de presse d’avant-match sans un joueur de son équipe, en direction de la rencontre contre l’Équateur.


Les règles de la Fifa stipulent que la veille d’un match, chaque équipe doit envoyer un deux éléments dans l’une des deux salles de conférence de presse du centre principal des médias. L’entraîneur-chef de l’équipe doit être présent, ainsi qu’un joueur de son équipe. Un manquement à cette règle a fait réagir l’instance dirigeante du football mondial.


Un communiqué de la Fifa a confirmé : «La Commission de discipline de la Fifa a sanctionné la Fédération sénégalaise de football d’une amende d’un montant de 10 000 CHF et d’un avertissement pour manquements à l’article 44 du Règlement de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, article 2.7.2 du le Règlement médias et marketing et l’article 8.5.3 du Manuel d’équipe».


«Les infractions potentielles concernent la conférence de presse obligatoire qui a eu lieu le 28 novembre avant le match de la Coupe du Monde de la FIFA entre l’Équateur et le Sénégal», ajoute la FIFA.


Lors des deux premiers matchs, Cissé s’est rendu aux conférences de presse avec respectivement Krépin Diatta et Kalidou Koulibaly.

Nombre de Vues | 8,188 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.