Médina Yoro-Foula étale ses maux et menace de déclencher des manifestations

Médina Yoro-Foula est le seul département du Sénégal à ne pas avoir de route goudronnée. Une situation qui exacerbe les jeunes de la localité. Pourtant, la réalisation de cette infrastructure leur a été promise depuis 2017 par les autorités, a appris laviesenegalaise.com. Chose promise chose due, les populations sortent réclamer leur route goudronnée. Ibrahima Diamanka parle en leur nom, au micro de Rfm.

Les jeunes de cette localité du sud rafraîchissent Macky Sall la mémoire : « Nous rappelons que lors de la journée de l’élevage tenue à Kolda à la date du 23 Décembre 2017, le Président de la République avait promis le bitumage de la route du Fouladou. » Et d’ajouter: « lors du lancement (des travaux : NDLR) de cette même route, avec son Ministre Abdoulaye Daouda Diallo, à la date du 26 Juin 2018, il a indiqué que l’axe prioritaire de ces travaux était l’axe Médina Yoro-Foula- Pata-Kolda. » Mais, poursuit le porte parole des jeunes « ce que nous constatons aujourd’hui c’est que les bases de chantier qui étaient implantées à Niani et ici à Pata ont été intégralement démantelées par l’entreprise  qui y était installée. »

Une seule commune électrifiée, un centre de santé qui n’existe que de nom obligeant la population (qui se sent plus gambienne que sénégalaise selon Diamanka)  à rallier la Gambie pour se soigner, un manque criard de formation pour la jeunesse, il s’y ajoute la route bitumée promise et encore inexistante, sont autant de maux dont souffre Médina Yoro-Foula.

Ne pouvant plus attendre, la population « exige du Président de la République et de son gouvernement le redémarrage immédiat et sans délai des travaux de bitumage de l’axe Médina Yoro-Foula -Pata-Kolda », et menace d’investir les rues pour des manifestations, si leurs doléances ne sont pas satisfaites.

MOUSSA SECK – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.