Médina Gounass : Le Daaka démarre aujourd’hui

Le Daaka de Médina Gounass débute cet après-midi. Ce samedi, le tout nouveau gouverneur de la région de Kolda, Ousmane Kane, va présider la cérémonie officielle de démarrage de la 75ème édition du «Daaka» de Médina Gounass. Accompagné des chefs de services techniques régionaux et départementaux ainsi que des exécutifs du département de Vélingara, il devra être reçu vers 17 heures par le khalife général de Médina Gounass, Thierno Amadou Tidiane Bâ, avant de se rendre ensemble sur le site à 10 km de là pour y faire la prière de l’Asr avant celle de 19 heures, moment de procéder au démarrage officiel de la retraite spirituelle qui consiste en la lecture du Coran, aux invocations et aux prières surérogatoires, en commun comme en privé.Thierno-Amadou-Tidiane-BA-de-Madina-Gounass-Daaka

Tout comme l’édition dernière, celle-ci va se dérouler sous la hantise de la fièvre hémorragique à virus Ebola. D’autant que contrairement à l’année dernière, cette édition a coïncidé avec l’ouverture de la frontière avec la Guinée Conakry, malgré la réapparition dans ce pays de cette épidémie qui y a récemment causé la mort de 5 personnes. La perspective de l’afflux de milliers de personnes dans la cité religieuse et au «Daaka», lieu de retraite spirituelle, préoccupe les plus hautes autorités de ce pays, de même que celles religieuses.

Les autorités médicales nationales, régionales et du département de Vélingara ont pris «les mesures idoines pour stopper le virus à la frontière», a assuré une autorité médicale lors du Comité départemental de développement. Des assurances réi­térées par le ministre de l’Inté­rieur, Abdoulaye Daouda Diallo, lors d’une réunion spéciale tenue mardi 5 avril à Dakar. A l’occasion, le ministre a noté : «Il faut renforcer la sécurité à la frontière, notamment au point de passage de Kalifourou (département de Vélingara) parce qu’il y aura beaucoup de personnes en provenance de la Guinée Cona­kry et de la Guinée Bissau.» Mais déjà le 24 mars dernier, juste après l’annonce de la réapparition de la maladie en République de Guinée, la région médicale de Kolda, en collaboration avec le Centre des opérations d’urgence sanitaire, avait organisé à Kalifourou un exercice de simulation face à un cas d’Ebola, rapporte Le Quotidien.

Nombre de Vues | 806 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.