Matam – 450 milliards Francs CFA d’investissements annoncés sur la période 2021-2025

Un Conseil présidentiel territorialisé a approuvé, mardi, en faveur de la région de Matam, un programme régional d’investissements publics d’un montant de 450 milliards FCFA sur une période de cinq ans (2021-2025), a appris l’envoyé spécial de APS.

Un Conseil des ministres prévu mercredi à dans cette localité du nord du Sénégal va ainsi valider ce programme régional d’investissements.

Réagissant à l’issue de ce Conseil présidentiel, Macky Sall a affirmé que la mise en œuvre de ce programme allait permettre de consolider la transformation en cours dans la région de Matam à travers l’élargissement des bases productives.

Le président de la République a salué les « performances notables » enregistrées dans la région de Matam (nord-est) dans le cadre du plan régional d’investissement, en dépit des nombreux défis et contraintes restant à être relevés.

Le président Sall s’exprimait à l’ouverture d’un conseil présidentiel territorialisé de développement dans la capitale de la 11e région du Sénégal.

« Nul doute qu’entre 2014 et maintenant, l’économie de la région de Matam s’est substantiellement améliorée, grâce à la mise en œuvre d’ambitieux programmes et projets publics », a affirmé Macky Sall.

Il a indiqué qu’une enveloppe de 249 milliards de francs CFA a été injectée dans la région depuis 2013, soit deux fois plus que le montant validé lors du Conseil des ministres de 2013.

Selon lui, ces investissements ont touché les secteurs de la santé, de l’éducation, des infrastructures, de l’énergie, de l’agriculture, de l’eau.

Ce programme a contribué au désenclavement la région, indispensable à la valorisation des potentialités locales et initiatives privées.

« Malgré les progrès enregistrés, nous sommes conscients que beaucoup d’efforts restent à faire, particulièrement en matière d’autonomisation économique des femmes, d’aménagements hydro-agricoles, d’insertion et d’emploi des jeunes, des daaras [écoles coraniques] », a admis le président Sall.

Dans le cadre du projet d’insertion socio-économique et d’emploi des jeunes « Xeyu Ndawyi Liggey », la région de Matam devrait bénéficier d’un recrutement spécial de 935 jeunes.

Il est, par ailleurs, attendu la création de 1298 emplois à travers les fermes de l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole (ANIDA) et le secteur du cadre de vie.

Il est également envisagé la formation et l’apprentissage pour 2.681 jeunes et un financement de la Délégation à l’entreprenariat rapide (DER) pour une enveloppe de 4, 2 milliards de francs CFA sur la période 2021-2025, une subvention des tenues scolaires de 1, 3 milliards de francs CFA.

 3,158 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.