Mansour Faye ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en mode Fast Track sur les chantiers de l’Etat

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye multiplie les descentes sur le terrain. Après le Sud, Mansour Faye et ses équipes dont le personnel de l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes du Sénégal (Ageroute) s’est rendu dans le centre où il a visité des chantiers de travaux routiers dans la région de Fatick.

Le constat sur le terrain est que les travaux de bitumage de la route Keur Martin-Diohine-Wakhal Diam ont démarré. Les travaux avaient été lancés officiellement par le Chef de l’Etat, Macky Sall. D’un coût global de 7 milliards 659 millions de francs Cfa, il est réalisé dans le cadre du Programme Spécial de Désenclavement (PSD). Avec un linéaire de 26 kilomètres, une largeur de plateforme de 12 mètres et une largeur de chaussée de 7,20 mètres, cet axe routier projeté répondra aux normes et standards de la Cedeao.AGEOUTE - Mansour Faye ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en mode Fast Track sur les chantiers de l'Etat (3)
Selon le ministre des Infrastructures, le bitumage dudit tronçon permettra d’améliorer la mobilité et contribuera à l’accroissement de la densité de routes revêtues au niveau national. Il permettra également de desservir des dizaines de villages et faire la jonction entre la route nationale numéro 1 et la route nationale numéro 9. D’après Mansour Faye, cet axe sera un raccourci avec un gain de distance d’une quarantaine de kilomètres en contournant la ville de Fatick.
Aussi, dans la commune de Djirnda, l’état défectueux du ponton du village de Fambine sera bientôt un mauvais souvenir. En effet, l’Etat a décidé d’y apporter une solution durable avec réactivité et spontanéité au profit de la population. Après la pirogue en fibre de vert offerte aux élèves et aux femmes par le Chef de l’Etat, Macky Sall, trois ministres de la République ont fait le déplacement à Fambine, le mardi 22 novembre. Mansour Faye, ministres des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, de Pape Sagna Mbaye, ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, et enfin, Samba Ndiobène Kâ, ministre du Développement communautaire, de la Solidarité nationale et de l’Equité territoriale. Ils ont été accueillis chaleureusement dans une ambiance festive et riche en couleurs dans la pure tradition sérère.AGEOUTE - Mansour Faye ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en mode Fast Track sur les chantiers de l'Etat (1)Des ponts passerelles pour piéton sont prévus par l’Etat pour désenclaver la commune de Djirnda. Accompagné de son bras technique, le Directeur général de l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes du Sénégal (Ageroute), Ibrahima Ndiaye, et son équipe, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et ses collègues ont eu droit à une visite guidée du ponton, qui a été construit en 1987. Ce qui leur a permis de constater de visu son état défectueux sous le poids de l’âge. Ainsi, Mansour Faye a annoncé la réalisation dans un court délai (avant fin 2023), des ponts passerelles pour piétons reliant Djirnda-Fambine, Djirnda-Maya et Djirnda-Ngadior. Ce, dans le cadre du programme spécial de désenclavement que son ministère est en train de développer à travers le pays.
Mieux, il ajoute que ledit programme va continuer aussi à étudier le désenclavement dans sa globalité, au niveau de la région de Fatick, précisément dans le département de Foundiougne. D’autres infrastructures connexes viendront s’ajouter au grand Pont Nelson Mandela. 
En ce qui concerne la réalisation de la piste menant vers le village de Baouth, le ministre a fait savoir que l’Ageroute va l’étudier pour voir comment la réaliser et l’intégrer également dans le cadre du Programme spécial de désenclavement.
Dans le cadre du programme de désenclavement de la région de Fatick, le pont de Simal sera également construit. A Simal, Mansour Faye a annoncé le démarrage prochain des travaux du pont, dont des études techniques sont réalisées en vue de déterminer le coût estimatif du projet.AGEOUTE - Mansour Faye ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en mode Fast Track sur les chantiers de l'Etat (6)
Un pont de 3 300 m de long et une chaussée de 2 voies devraient être réalisés. Le pont va relier Simal à Fimela. La réalisation de l’ouvrage va faciliter la circulation des personnes et des biens, développer l’agriculture et la pêche, mais aussi et surtout faciliter l’écoulement des produits. L’Agence des Travaux et de Gestion des Routes du Sénégal (Ageroute) est le maître d’ouvrage. Car, l’Ageroute est chargée de la mise en œuvre de tous les travaux de construction, de réhabilitation et d’entretien de routes, ponts, et autres ouvrages d’art ainsi que de la gestion du réseau routier classé.

Pour rappel, le programme spécial de désenclavement prévoit la réalisation de plus de 2500 kilomètres de routes bitumées à l’échelle nationale, plus de 150 kilomètres de routes urbaines et des centaines de kilomètres de pistes. D’un montant global de 453 milliards de francs Cfa, ledit programme est développé par le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement et exécuté par l’Ageroute. AGEOUTE - Mansour Faye ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en mode Fast Track sur les chantiers de l'Etat (5)

 

Nombre de Vues | 2,108 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.