Mandat de Macky Sall à la tête de l’UA : Un Premier ministre pour mieux coordonner la politique gouvernementale

Le Mandat de Macky Sall à la tête de l’Union africaine (Ua) en début janvier 2022. C’est l’une des raisons qui motivent le retour du poste de Premier ministre. « Le Chef de l’Etat va assurer prochainement la présidence de l’Union africaine. Par conséquent, il sera très souvent absent du pays pour servir les intérêts de notre cher continent », a expliqué le ministre de la justice Maître Malick Sall. Ce dernier a présenté hier, vendredi, aux députés, le projet de Loi n°38/2021 portant révision de la Constitution.

 

Le Garde des Sceaux souligne qu’il s’avère nécessaire de rétablir le Premier ministre, qui sera le coordonnateur de la mise en exécution de la politique déclinée par le Chef de l’Etat. Les députés ont voté pour cette réforme. Il reste maintenant au chef de l’Etat de promulguer la loi votée, afin de pouvoir nommer le futur chef du gouvernement après les élections locales. 

Appuyant cet argumentaire, Aymérou Gning, président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (Bby), a rappelé « le calendrier très chargé du Chef de l’Etat » sur le plan diplomatique.

Nombre de Vues | 1,788 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.