Mamour Sène sur le ring de la Fédération Sénégalaise de Boxe pour quatre ans

« S’investir en termes de finance, de matériel d’équipement des salles, des clubs dans les régions, pour rendre les boxeurs plus professionnels et plus performants. » A peine élu président de la Fédération Sénégalaise de Boxe, Mamour Sène enfile les gants, pour un rude combat en vue de sortir la boxe sénégalaise des cordes de la léthargie.

 

Sur le ring pour un combat qui s’étend sur quatre ans, Mamour, sacré à l’issue d’une assemblée générale tenue ce Samedi 25 Juillet 2020, compte sous son magistère « …perfectionner le corps médical, arbitral sans oublier la formation des techniciens et cadres administratifs », ainsi que le rapporte le quotidien sportif Stades.

 

Toutefois, le fait que lui seul ait été candidat à cette présidence ne témoigne-t-il pas de l’austérité du milieu de la boxe au Sénégal? Une chose est sûre : à 45ans, le sociétaire de la Renaissance Boxe club de Saly qui remplace Thierno Seydou Ba à la tête de la fédération compte bien tenir entre ses gants le devenir de ce sport  assez mal suivi par le grand public. Wiwsport.com renseigne que le Président sortant « s’est félicité de son bilan et souhaite bonne chance à la nouvelle équipe », tout en manifestant « son engagement à accompagner le développement de la boxe sénégalaise.»

 

MOUSSA SECK – laviesenegalaise.com

 260 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.