Macron, “super président” du Sahel ? (Par Salla GUEYE)

- Publicité -

Macron revient à la charge. Après avoir rendu un (coupe-coupe ?) et vendu des missiles au Sénégal, le «Maître» français s’est encore une fois montré grand, du moins face aux chefs d’Etat africains. Il convoque ceux des pays membres du G5-Sahel, chez lui, à Pau. Avec un ton ferme digne d’un véritable Général d’armée donnant des ordres à ses troupes. Depuis, silence radio ! Tant que c’est l’ancienne métropole, c’est la soumission. On ne réfléchit pas.

Alors, c’est à lui de choisir sa date, l’endroit propice, pour une séance d’explications sur l’«impérative» et «indispensable» présence française au Sahel. Triste souveraineté.

Dans sa tête, ce n’est pas une question de choix ou d’une quelconque négociation, il s’agit d’un ordre à exécuter à la lettre. La raison est toute simple : son armée «sauve» quotidiennement des vies africaines. L’opération ‘’barkhane’’ est sans reproche. Donc aux présidents du pauvre continent de parcourir des milliers de kilomètres pour se présenter à ses pieds.

Mais attention : Il veut des «réponses claires et assumées» de la part de ses gouverneurs. Pardon ! De ses pairs. C’est cela aussi l’indépendance à l’africaine.

Salla Guèye

1 Commentaire
  1. […] La Vie Sénégalaise n’écrit pas autre chose, qui y voit un « ordre à exécuter à la lettre ». N’hésitant pas à sonder la « tête » du président français, ce journal sénégalais en ligne explique que l’armée française « sauve » quotidiennement des vies africaines. Et que donc l’opération militaire Barkhane est « sans reproche ». Conclusion de La Vie Sénégalaise : « Aux présidents du pauvre continent de parcourir des milliers de kilomètres pour se présenter [aux] pieds [d’Emmanuel Macron], qui veut des « réponses claires et assumées » de la part de ses gouverneurs. Pardon ! De ses pairs. C’est cela aussi l’indépendance à l’africaine », soupire ce journal sénégalais. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.