Macky Sall serait très en “colère” contre le ministre de la jeunesse, Mame Mbaye Niang

Le ministre de la Jeunesse y réfléchira par deux fois avant d’attaquer Aliou Sall, en plus de faire des insinuations malveillantes contre le ministre de l’Économie et des Finances ainsi que du Plan Amadou Bâ, écrit leral.

En effet, dans une interview parue dans “Enquête”, Mame Mbaye Niang a affirmé que Aliou Sall n’était pas avec eux au moment où Macky Sall arrivait au Pouvoir. Des propos tenus dans un contexte où le frère du Président est attaqué de toute part par l’opposition.


Voici un extrait de l’interview de Mame Mbaye Niang avec le journal EnQuete 

“Vous parlez de conspiration, de zizanie, de fausses nouvelles, encore faut-il le prouver parce qu’aujourd’hui, il y a des accusations formulées à propos des contrats de Petro-Tim et les conditions de signature de ce contrat, les conditions de cession de certaines actions. Les gens estiment que d’une façon générale, c’est assez nébuleux comme opérations.

Ce qu’il faut savoir, c’est que l’ensemble des contrats d’entrée qui ont été signés, sont du fait de l’ancien régime. En quoi nous sommes responsables ? L’ensemble, je dis bien et je pèse bien mes mots, l’ensemble des contrats d’exploration du pétrole ont été signés par Abdoulaye Wade avant l’arrivée de Macky Sall. Personne ne veut malheureusement le rappeler.

Mais on cite le nom d’Aliou Sall le frère de Macky Sall, ce qui pourrait renforcer les suspicions.

Mais au nom de quoi ? Par principe, par justice et par devoir moral, en quoi les activités d’Aliou Sall peuvent-elles entacher la probité du président Macky Sall ? En quoi ?

Mais parce que c’est son frère et on peut penser qu’il lui fait des avantages

C’est archi faux de penser comme ça. Nous avons l’obligation de dire la vérité parce que nous connaissons l’histoire.

De dire quelle vérité ? Dites alors !

Restituer les choses telles qu’elles sont. Je suis très bien placé pour vous dire qu’au moment où ces contrats ont été signés, Aliou Sall n’était pas avec nous.

Il était avec qui ?

Au moment où ces contrats ont été signés, Aliou Sall n’était pas avec nous et Macky Sall n’était pas président de la République pour signer un décret. Aliou Sall était chef du Bureau économique au niveau de l’Ambassade du Sénégal en Chine, désigné par Abdoulaye Wade. Donc Aliou Sall était un fonctionnaire de l’Etat du Sénégal en mission en Chine qui avait pour rôle de se positionner en trait d’union entre les investisseurs chinois et l’Ambassade, donc l’Etat du Sénégal. Je pense que ce sont ces missions qui ont amené Aliou Sall à introduire Petro-Tim. Il faut souligner qu’au même moment, c’est Abdoulaye Wade qui était président de la République et Karim Wade le ministre de l’Energie. C’est pour cela qu’il ne faut pas vous étonner de constater que la majorité de mes camarades de parti ou des proches du Président restent aphones. Parce que ceux qui en parlent sont documentés depuis cette époque. Puisqu’au moment où ça se faisait, nous n’étions pas au pouvoir. Il est normal qu’ils en sachent beaucoup. Mais j’insiste, personne n’a le droit de nous entacher par rapport à cette histoire-là”.


Ainsi, après l’entretien, nos confrères de Leral informent avoir appris qu’Aliou Sall avait prévu de tenir une conférence de presse pour répliquer à Mame Mbaye Niang, mais c’est le Président himself, qui a réglé le problème à sa place.

Macky Sall a, en effet, selon toujours leral joint son ministre pour le traiter de tous les noms d’oiseaux. Non sans lui faire comprendre qu’il l’aurait limogé n’eut été le contexte qui prévaut actuellement. “Tu m’as trahi”, lui aurait lancé le Président dans tous ses états.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.