L’Unicef insiste sur la nécessité de vacciner les enfants

Selon la représentante de l'Unicef au Sénégal Silvia Danailov, les enfants sont vulnérables.

 

L’Unicef tire la sonnette d’alarme sur l’impact que pourrait avoir la pandémie du Covid-19 chez les enfants. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance appelle les parents à vacciner leurs enfants.

Invitée à l’émission JDD, sur Iradio, ce dimanche, Silvia Danailov a évoqué parmi leurs priorités, le droit à l’accès à la santé pour les enfants. « C’est vraiment une question de communication. Il faut donner le bon message à certaines familles. Il ne faut pas cesser ces vaccins homologués », a-t-elle déclaré.

En effet, la polémique des essais vaccinaux contre le coronavirus en Afrique a fait beaucoup de bruit et certains parents refusent désormais de vacciner leurs enfants. Mais, le Fonds des Nations unies pour l’enfance appelle les parents à vacciner leurs enfants contre d’autres maladies comme le paludisme, la rougeole, la poliomyélite, entre autres.

Selon la représentante de l’Unicef au Sénégal, Silvia Danailov, les enfants sont vulnérables parce que la crise bouleverse leur vie. Même si au niveau de l’impact direct sur cette couche, les données médicales indiquent un faible taux d’infections chez les enfants, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas impactés par la crise. Au Sénégal, Silvia Danailov révèle qu’il y a des enfants qui ont été testés positifs au Covid-19 et qui sont dans des structures de prise en charge. Elle précise que ce sont des cas qui ne présentent pas des symptômes graves. 

Pour la représentante de l’Unicef, la vraie bataille contre le Covid-19 reste une bonne communication sur les bonnes pratiques pour qu’il y ait plus d’hygiène au sein des communautés.

 84 Vues

2 Commentaires
  1. Modou kheury

    Madame allez vacciner vos propres enfants d’abord. L’occident s’est effondré avec ce virus, allez les sauver d’abord avant de songer à l’Afrique avec vos prédictions de malheur.

  2. […] Les réseaux sociaux ayant cette capacité de transmettre sans filtre toutes les informations, avérées ou non, le front anti-vaccination commence à inquiéter. Ainsi, l’Unicef s’interroge sur les effets de cette campagne sur la vaccination des enfants pour des maladies comme la polio ou la rougeole entre autres. « La polémique des essais vaccinaux contre le coronavirus en Afrique a fait beaucoup de bruit et certains parents refusent désormais de vacciner leurs enfants », écrit La Vie Sénégalaise. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.