Les révélations du Pr Souleymane Mboup : « Le variant britannique, plus contagieux, est retrouvé au Sénégal »

Les raisons de la vitesse de contamination liée à la covid-19, constatée au Sénégal depuis ces derniers jours, sont connues. Devant le micro de la chaine nationale, le Pr Souleymane Mboup, par ailleurs Directeur de l’IRESSEF, explique que le rythme de la propagation est dû au fait que la variant britannique, réputé plus contagieux, circule au Sénégal depuis le 19 janvier.

« Nous vous informons avoir confirmé la présence d’un variant britannique dans les échantillons de la deuxième série du fait que ces variants se transmettent plus rapidement, ce qui pourrait expliquer la vitesse de propagation de la maladie dans certains pays » dont le Sénégal, a révélé le Pr Mboup.

Pour lui, il a été « noté vers la fin de l’année 2020 une propagation de nouveaux variants de coronavirus qui étaient particulièrement contagieux ».

Par ailleurs, il existe trois nouveaux variants, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). « Les trois principaux variants sont d’abords le variant Britannique. Ce variant est retrouvé dans 70 pays et territoire au 25 janvier, soit 10 de plus au 19 janvier. Le deuxième variant est celui sud-africain qui est, comme le variant britannique, plus contagieux que le virus Sars cov-2. Ce variant continue sa propagation et également présent dans 31 pays et territoire soit 8 pays depuis le 19 janvier. Le dernier variant est le celui Brésilien qui a été signalé dans 6 nouveaux pays et présent au total dans 8 pays », détaille le Directeur de l’IRESSEF.

Il appelle au respect scrupuleux des mesures de préventions individuelles et collectives.




Abou Kane Dia – laviesenegalaise.com

 18 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.