Les raisons de la non-reconduction de Matar Ba dans le Gouvernement ?

C’est l’une des surprises du chef de l’Etat Macky Sall. Le tout puissant ministre des sports Matar Ba est remplacé. Il n’a pas été reconduit dans le Gouvernement dirigé par M. Amadou Ba. Et pourtant, le fatickois était considéré comme un poulain de Macky Sall, très proche du couple présidentiel.

Matar Ba n’est plus membre du gouvernement. Macky Sall lui réserve-t-il une autre surprise ? Pour l’heure, sa non-reconduction suscite moult interrogations. Selon le site clic-afrique.com, cette décision est fortement liée à la situation de la compagnie sénégalaise de travaux publics (CSTP) dirigée par MBaye Faye. Selon des informations sures obtenues par laviesenegalaise.com, l’entrepreneur Mbaye Faye avait gagné le marché de la réfection du stade Lat-Dior de Thiès.
La source révèle que cet entrepreneur  serait un des protégés de Matar Ba. Ce qui lui aurait permis de gagner plusieurs marchés, notamment les marchés de réhabilitation des stades, selon toujours notre source.
Par ailleurs, le journal l’As dit savoir pourquoi Matar Ba a été écarté du gouvernement. Selon le journal, le président de la République reproche à l’ex-ministre des Sports son « incapacité à fédérer les forces politiques de sa commune ».

Et pourtant, en 2021, parlant de l’entrepreneur Mbaye Faye, l’As écrivait sous la plume de notre confrère El Hadji Fallilou FALL, « en plus des marchés de réhabilitation des stades qu’il s’adjuge à tout va, le socialiste s’est vu confier l’exécution des travaux de drainage et d’aménagement de bassins et voiries dans le secteur Camille Basse-Parcelles assainies Jaxaay ». 

La source informe aussi que les travaux des stades régionaux de Kaffrine, Kédougou et Sédhiou lancés par le ministère des Sports à l’époque par appel d’offres ont été annulés par l’ARMP, pour non-conformité à la règle de passation de marchés. Le montant était estimé à 3,5 milliards de F CFA.

Après avoir été choisi pour l’exécution des travaux de construction et d’équipements de bâtiments annexes dans le cadre du projet de Parc des technologies numériques (PTN), le propriétaire de l’entreprise la Compagnie sénégalaise des travaux publics (CSTP) et réputé proche du ministre des Sports, Matar Ba, s’est vu retirer le marché de plus de 10 milliards de FCFA sur demande de la Banque africaine de développement (BAD) qui a constaté que l’attribution du marché ne s’est pas déroulée dans les règles de l’art.

Nombre de Vues | 688 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.