Les graves révélations de Sonko sur le décès de François Mancabou : «Il a été tué car il a refusé de signer un Pv…»

Lors de sa conférence de presse hier, jeudi18 août, Ousmane Sonko a fait des révélations qui font froid dans le dos sur le décès de François Mancabou : «Il a été tué car il a refusé de signer un Pv m’accusant», a dit l’opposant politique.
Malgré les autopsies, le leader des Patriotes a servi une version bien différente du Parquet et des médecins légistes. Bien qu’affirmant ne pas connaître François Mancabou, le leader des Patriotes a souligné que le défunt a été «torturé à mort parce qu’il refusait de signer un faux procès-verbal établissant des liens» avec lui. «Vous savez pourquoi François Mancabou a été tué ? Ce que je vous dis, je l’ai eu de personnes très proches de Mancabou. Ils m’ont fait savoir que des gens ont donné un Pv à François Mancabou et lui ont demandé de dire qu’il travaille avec Sonko, que quand il va en Casamance, c’est pour me rencontrer et recevoir des instructions de ma part. Il a refusé de signer ce Pv. François Mancabou leur a dit : «Je n’ai jamais rencontré Ousmane Sonko, je n’ai jamais parlé avec lui et je suis un homme d’honneur.» C’est pour ça qu’il a été torturé à mort. Sa famille doit être fière de lui. J’aurais aimé le rencontrer. Des hommes comme lui sont de plus en plus rares.»
Il faut rappeler que François Mancabou, arrêté le 17 juin dernier, est décédé le 13 juillet à l’hôpital Principal. Le procureur avait indiqué qu’il «avait cogné violemment le mur de sa cellule» au Commissariat central, où il avait été détenu avant son inculpation. L’autopsie avait, selon le Parquet, indiqué comme cause de la mort, «une fracture du rachis cervical ayant entraîné des complications neurologiques». La famille a contesté les résultats de l’autopsie et porté plainte au niveau international contre tous ceux qu’elle juge liés de près ou de loin à ce décès.

Nombre de Vues | 1,060 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.