Les grands pas de la Direction de l’Etat civil du Sénégal

La Direction de l’Etat civil logée au Ministère des Collectivités Territoriales du Développement et de l’Aménagement des Territoires avance à pas de géant dans sa politique de réforme de leur système d’état civil. Vers la mise en place d’un fichier national.Aliou Ousmane Sall - Directeur de l'Etat Civil du Sénégal

Pour la mise en place d’un fichier central de l’état, la Direction de l’Etat civil, dans le cadre du « Programme d’appui au renforcement du système d’information de l’état civil et à la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique » organise une mission de collecte des données techniques et des bases de données des centres d’état civil.
Des missions qui entre dans le cadre de la collecte des bases de données d’état civil pour préparer la mise en place d’un fichier central de l’état civil ont été envoyés dans plusieurs communes de l’intérieur du pays.
La Direction de l’Etat civil, dans le cadre du parsiec, a déployé des équipes d’ingénieurs informaticiens sur l’étendue du territoire pour collecter toutes les données nécessaires pour préparer la mise en place du fichier central de l’état civil.
Les centres d’état civil informatisés des communes des régions de Matam , Louga, Saint-Louis, Diourbel, Thies et la commune de Diawara ont déjà reçu les équipes d’ingénieurs informaticiens chargée de collecter les bases de données des centres d’état civil dans la zone nord.

Depuis juin 2018, CIVIPOL intervient au Sénégal afin d’appuyer les autorités sénégalaises dans la réforme de leur système d’état civil.

Dans un projet d’assistance technique financé par le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique de l’Union Européenne ayant pris fin en mai 2019, une cartographie de l’ensemble des acteurs impliqués dans la création d’un système informatisé d’état civil, au Sénégal et à l’étranger, a été réalisée. Un rapport sur l’actualisation et l’approfondissement du schéma directeur informatique de l’état civil sénégalais a été élaboré.

Cette phase de cartographie a permis la formulation du Programme d’appui au renforcement du système d’information de l’état civil et à la consolidation d’un fichier national d’identité biométrique, lancé en juillet 2020 et dont la mise en œuvre s’étendra jusqu’en décembre 2023.

Les activités du Programme sont identifiées dans une fiche action unique mise en œuvre par deux opérateurs européens : CIVIPOL et Enabel (Coopération technique belge). CIVIPOL mobilise une équipe de sept experts auprès des administrations sénégaliennes bénéficiaires du projet. Le rôle des experts est d’apporter un appui technique aux autorités afin de les accompagner dans le processus de modernisation du système d’état civil qui s’inscrit dans la dynamique continentale. Les objectifs et résultats attendus du projet sont les suivants :

– Contribuer au renforcement du système d’état civil grâce à une amélioration du pilotage stratégique de l’état civil ;

– Renforcer l’accès des populations à des services d’état civil de qualité par une amélioration des infrastructures, des conditions de sauvegarde des données et un renforcement de capacité des acteurs ;

– Mettre en place un fichier central de l’état civil consolidé, relié à une base de données biométrique et interconnecté avec les centres d’état civil.

En fin mai, le Directeur de l’Etat civil M. Aliou Ousmane SALL a présidé l’atelier de restitution de la mission de collecte de données pour la mise à jour de la cartographie de l’état civil. 595 centres d’état civil ont été visités par les enquêteurs au terme de cette mission qui s’est déroulée sur l’état du territoire national.

 

 1,072 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.