Les fortes décisions de Macky Sall pour une école apaisée

Macky Sall repond à un besoin fondamental pour les enseignants. Le chef de l’État veut pacifier l’espace scolaire et lui rendre ses lettres de noblesse.

Pour une école apaisée, Macky  Sall demande au Gouvernement d’aider, à travers un financement, les enseignants à avoir un toit. Le Président  de la République a invité le Ministre des Finances et du Budget, à relancer les prêts DMC, qu’il convient d’intégrer dans un vaste programme de financement du logement pour les enseignants avec le soutien du système bancaire national.
Pour la stabilité sociale dans le secteur éducatif, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de réfléchir sur des dispositions pratiques permettant le paiement systématique des indemnités liées aux examens et concours. Macky Sall a demandé également aux ministres concernés de poursuivre le dialogue avec les syndicats d’enseignants et d’assurer le suivi effectif des engagements de l’Etat.

Recherches scientifiques à l’heure du numérique

Le Ministre de l’Enseignement supérieur est chargé par le chef de l’État de permettre la mise en place d’un supercalculateur à Diamniadio. Le Président de la République demande au Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, de prendre les dispositions nécessaires, pour sécuriser les conditions d’installation et d’opérationnalisation du supercalculateur de Diamniadio, en mettant en place un mécanisme de gouvernance et d’utilisation, par les structures publiques et privées, de cet important outil de recherche de dernière génération.

Modernisation des établissements scolaires

Pour rester dans l’ère du temps, le Chef de l’Etat appelle les Ministres en charge de l’Education et de la Formation professionnelle, d’accélérer la mise en œuvre d’un programme national de modernisation des établissements scolaires publics, en accordant une priorité aux anciennes écoles érigées avant l’indépendance et dans les années 60. Le Président de la République demande également aux ministres concernés d’engager avec le ministère et les acteurs de l’artisanat, des partenariats opérationnels, en vue de relancer l’acquisition, par l’Etat et ses démembrements, des tables bancs, dans le cadre du Projet du Mobilier national et de la relance de l’économie.

 

  Abou Kane Dia   –  laviesenegalaise.com 

 10 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.