Les exploits de l’armée Sénégalaise en Casamance

L’armée Sénégalaise a déclenché une opération de sécurisation d’envergure dans le Sud du pays, en Casamance. Ainsi, elle réalise les conditions pour en retour en sécurité des populations.

L’armée sénégalaise est retournée, ce lundi 14 juin sur les cinq (5) nouvelles bases jusque-là contrôlées par le Mouvement des forces démocratiques de Casamance. En effet, depuis le 31 mai 2021, la Zone militaire numéro 5 a déclenché une opération de sécurisation d’envergure pour mieux contrôler la frontière. Il s’agit essentiellement des positions de Ahinga, Badem, Bagam, Bounick et Djileor situées toutes dans la frontière sud-ouest. Ainsi, les rebelles ont été affaiblis et ont fini de prendre la poudre d’escampette afin de permettre aux populations de retourner sur leur territoire.

Selon le colonel Souleymane Kandé, commandant de la zone militaire numéro 5 de Ziguinchor, ces zones jadis occupées par les indépendantistes sont pleines de potentialités. Ainsi, plusieurs hectares de chanvre indien ont été détruits, du matériel de logistique et d’intendance calcinés, des armes composées de lance-roquettes, des A4-47 et plusieurs autres munitions ont été également saisies des mains de rebelles. Pis, un total de 25 mines dont 10 mines anti-chars et 15 mines antipersonnel ont été détruits.Armée en Casamance

 2,419 Vues

Source Avec Seneweb
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.