Ageroute_Seneweb_1000x250px

Les Évêques du Sénégal lancent un appel aux acteurs politiques

Les religieux de l’église Sénégalaise lancent un appel pressant aux acteurs politiques à moins de deux mois des élections législatives.Évêques de Dakar

Les Évêques du Sénégal invitent les acteurs politiques à ’’privilégier le dialogue dans la vérité pour une paix durable’’ à l’approche des élections législatives du 31 juillet, rapporte l’APS.

Le Sénégal se dirige vers des échéances importantes pour la classe politique (pouvoir et opposition). Des joutes qui seront décisives sur l’avenir des coalitions politiques à moins de deux de la présidentielle prévue en 2024. Déjà, la période de pré-campagne est bouillante et l’incertitude plane sur le ciel de Dakar. Pour cause, la forte mobilisation de l’opposition le mercredi 08 juin à la place de la Nation, galvanise les leaders de Yewwi Askan Wi. Ces derniers ont d’ailleurs décidé de maintenir la pression sur le régime pour participer aux élections ou empêcher la tenue des Législatives. ’’A l’approche des législatives, les Évêques invitent tous les acteurs à privilégier le dialogue dans la vérité pour une paix durable et un développement humain intégral », ont-ils déclaré vendredi, lors d’un point de presse au Foyer de Charité, au Cap des Biches, Mbao.

Cette rencontre avec les journalistes marque la fin de la deuxième session ordinaire des Évêques du Sénégal qui a démarré mardi dernier au lendemain du pèlerinage marial de Popenguine.

Le processus électoral est marqué par de profondes divergences entre l’opposition et la majorité, faisant craindre des actes de violence.

Le coalition Yewwi askan wi dont la liste nationale des titulaires a été jugée irrecevable par le ministre de l’Intérieur et le Conseil constitutionnel a brandi des menaces sur la tenue des élections législatives du 31 juillet.

Interrogé, jeudi par RFI et à France 24 depuis Paris, le chef de l’Etat a assuré que ces élections législatives se tiendront à la date prévue. à ’’privilégier le dialogue dans la vérité pour une paix durable’’ à l’approche des élections législatives du 31 juillet.

’’A l’approche des législatives, les Évêques invitent tous les acteurs à privilégier le dialogue dans la vérité pour une paix durable et un développement humain intégral », ont-ils déclaré vendredi, lors d’un point de presse au Foyer de Charité, au Cap des Biches, Mbao.

Cette rencontre avec les journalistes marque la fin de la deuxième session ordinaire des Évêques du Sénégal qui a démarré mardi dernier au lendemain du pèlerinage marial de Popenguine.

Le processus électoral est marqué par de profondes divergences entre l’opposition et la majorité, faisant craindre des actes de violence.

Le coalition Yewwi askan wi dont la liste nationale des titulaires a été jugée irrecevable par le ministre de l’Intérieur et le Conseil constitutionnel a brandi des menaces sur la tenue des élections législatives du 31 juillet.

Interrogé, jeudi par RFI et à France 24 depuis Paris, le chef de l’Etat a assuré que ces élections législatives se tiendront à la date prévue.

Nombre de Vues | 1,344 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.