Les acteurs du tourisme tirent la sonnette d’alarme

La Fédération nationale des organisations patronales des industries touristiques du Sénégal (FOPITS) a fait face à la presse ce mardi 02 mars pour dresser la situation de leur secteur. Par la voix de Mamadou Racine Sy, leur président, les acteurs du tourisme tirent la sonnette d’alarme.

« Depuis le mois mars, nous traversons une situation très critique dans le deuxième secteur de l’économie », a déclaré Mamadou Racine Sy. Selon lui, rien ne va plus dans le secteur de l’hôtellerie et globalement dans celui du tourisme.


En présence des principaux acteurs du secteur de l’industrie touristique sénégalaise, Mamadou Racine Sy a tiré la sonnette d’alarme face aux ravages de la pandémie qui tue à petit feu le milieu : « notre chiffre d’affaires a été divisé par 10… Des hôtels qui faisaient un milliard par mois sont à moins de 100 millions », regrette M. Sy.
Il s’agit là, d’un aperçu des nombreuses pertes subies dans le domaine touristique freiné par la pandémie. Sans recettes, il est logiquement difficile de maintenir tout le personnel en plus d’assurer le fonctionnement des structures concernées, a expliqué Racine Sy.


D’ailleurs, Mamadou Racine Sy, président directeur général du King Fahd Palace a rejeté toutes accusations portant sur des licenciements n’ayant pas respecté le droit. «Il ne s’agit que de désinformation et d’intoxication », a-t-il rétorqué face à la presse. Selon lui, tous les droits des travailleurs ont été respectés. Racine Sy a demandé aux travailleurs qui se sont senti lésés de saisir qui de droit.

Le directeur du King Fahd a également assuré que lorsque viendra la période de relance, ces employés vont être privilégiés dans le recrutement.
Cependant,  Le directeur de l’hôtel King Fahd ne pense pas qu’il y aura une relance du secteur avant 2023.

Il a toutefois salué les efforts de l’État du Sénégal avec l’octroi d’un crédit hôtelier de 15 milliards de francs cfa.

 1,118 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.