Législatives en France : Jean-Luc Mélenchon cherche à imposer une cohabitation à Macron

Appelés aux urnes ce dimanche 12 juin, les électeurs français vont élire leurs députés. Les 577 sièges de l’Assemblée nationale sont remis en jeu pour un nouveau mandat de cinq ans, selon le système majoritaire à deux tours.

Mélenchon cherche à imposer une cohabitation à Macron.
Selon Rfi, à 20 heures, l’Union de la gauche (Nupes) et la coalition présidentielle (Ensemble) sont au coude à coude, selon les estimations Ipsos. Le Rassemblement national arrive troisième avec près de 19% des voix.
L’abstention pourrait atteindre les 52,8%, selon les estimations Ipsos/Sopra Steria, un record. À 17h, le taux de participation était de 39,42%, en baisse de 1,3 point par rapport à 2017 à la même heure.

Les candidats de la majorité présidentielle en tête en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna. Dans les deux circonscriptions de Nouvelle-Calédonie, les candidats de la majorité présidentielle sont en tête, sur fond d’abstention record. Moins d’un électeur sur trois s’est déplacé.

Le scrutin cette année est dominée par deux camps. D’un côté, la coalition Ensemble!, soutenant Emmanuel Macron, cherche à obtenir une majorité parlementaire pour gouverner. De l’autre, l’Union de la gauche (Nupes) menée par Jean-Luc Mélenchon cherche à imposer une cohabitation au président réélu.

Nombre de Vues | 1,034 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.