Le Syli national à la Can Cameroun 2021 – Yakouba Diallo journaliste sportif guinéen décortique la liste de Kaba Diawara

Le sélectionneur guinéen Kaba Diawara a signé un contrat de trois mois avec la Fédération guinéenne de football à quelques semaines de la Coupe d’Afrique des Nation (CAN), remplaçant ainsi le technicien français Dider Six. Il a pour mission de diriger l’équipe nationale guinéenne à la CAN Cameroun 2021. Une lourde tache pour cet ancien joueur du Syli national qui est à sa première expérience de sélectionneur. Il a d’ailleurs  publié ce lundi la liste des 23 joueurs convoqués pour la CAN. Une liste qui ne fait pas l’unanimité chez de nombreux guinéens.

Laviesegalaise.com a rencontré Yakouba Diallo journaliste sportif guinéen pour décortiquer et analyser cette liste de Kaba Diawara.Yakouba Diallo journaliste sportif - Guinée

 Laviesegalaise.com : bonsoir, à quelques semaines seulement du début de la CAN, la guinée change de sélectionneur parce qu’avec Didier Six les résultats étaient décevant, est-ce que ce changement de dernière minute peut-il avoir un impact négatif sur le reste des évènements ?

Yakouba Diallo : changer de sélectionneur à quelques semaines d’une compétition grandiose comme la Coupe d’Afrique des Nation aura forcément un impact. Maintenant est-ce que cela sera positif ou négatif difficile à le dire pour le moment, peut-être que l’avenir nous en dira. Kaba Diawara n’a paraphé qu’un contrat de trois mois, à l’issue de la CAN le comité d’organisation va évaluer sa situation pour voir s’il va continuer à la tête de cette équipe ou pas. Maintenant le cas de la Guinée est quand-même un peu exceptionnel, parce que Kaba Diawara a côtoyé cette équipe depuis plusieurs années. Il était d’abord le manager de cette équipe en 2019 lors de la débâcle du Syli face à l’Algérie, ensuite il était l’adjoint de Didier Six. Il a fait les éliminatoires de la Coupe d’Afrique et de la Coupe du Monde avec le technicien français, il connait la plupart de ces joueurs. Il a multiplié les démarches ces derniers jours pour l’accord de certains joueurs pour qu’ils jouent pour la Guinée. Maintenant est-ce que Kaba pourra avoir de bons résultats du côté du Cameroun, attendons de voir

Laviesegalaise.com : Kaba Diawara a sorti sa liste des 27 joueurs convoqués pour cette Coupe d’Afrique des Nations, quelle appréciation en faites-vous ?

Yakouba Diallo : sur cette liste de Kaba Diawara, il y a beaucoup à dire.  Une liste ne fait jamais l’unanimité. Si vous regardez au niveau des gardiens  il y a une surprise avec le retour  d’Ibrahima Koné qui n’a pas joué les derniers matchs des éliminatoires, Mohamed Richard le gardien de l’AS Kaloum était bien parti pour le succéder, mais après ses dernières prestations avec son club du coté de Malte lui ont porté faveur donc il a bénéficié de la confiance du staff. Maintenant au niveau de la défense, il y’a quand-même des joueurs qui ont été laissés par le sélectionneur qui pouvaient être sur cette liste notamment Simon Falette. Même si en début de saison il ne jouait pas avec son club, mais depuis quelques journées c’est quand même le tôlier de cette formation.  Maintenant Antoine Conté qui arrive dans cette défense, il a donné son accord il y’a quelques semaines. Il y’a des absences majeures comme François kamano, Mady Camara, Momo Yansané. 

Laviesegalaise.com : comment expliquez-vous ces absences majeures comme vous le dites ?

Yakouba Diallo : je ne sais pas comment expliquer ces absences. Il y’a d’aucuns qui pensent que parce qu’ils ont refusé de répondre à la convocation lors de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, mais il y’a d’autres qui n’avaient pas répondu mais qui sont présents sur la liste. C’est pourquoi je regrette la fonçons dont la liste a été publiée. J’aurai aimé que Kaba Diawara organise une conférence de presse pour qu’il puisse s’expliquer sur ces choix parce que Mady et Kamano sont l’un des cadres de cette équipe. Mais c’est vrai que Mady aussi ces derniers temps il ne joue pas assez avec son club l’Olympiakos Pirée il est recalé d’ailleurs sur le banc. François Kamano par contre a du temps de jeu avec son club le Lokomotif Moscou même si en équipe nationale sa prestation reste à désirer. J’espère qu’il organisera une conférence de presse pour expliquer ces choix, est-ce que c’est juste un problème de discipline, une sanction envers ces joueurs ou  juste des choix qui font lui permettre une belle prestation à la Coupe d’Afrique des Nations. Quand vous êtes sélectionneur il faut faire des choix c’est aussi un peu compliqué, on ne peut pas voir tous les joueurs parce qu’il n’y a que 27. S’il estime que le retour de Sory Kaba qui est quand même au meilleur de son niveau du côté de la Belgique peut apporter beaucoup plus que Momo Yansané tant mieux. Si l’entraineur a raison on le verra au niveau des résultats mais après s’il y a des couacs à la CAN, il aura donné raison à l’opinion.

Laviesegalaise.com : quand nous évoquons le temps de jeu de certains joueurs non sélectionnés, il y a pourtant dans cette liste Amadou Diawara qui ne joue pas du tout du côté de la Roma, il est mis sur le banc par José Morinho, si déjà la première liste de Kaba Diawara divise autant, est-ce qu’il n’est pas parti sur une mauvaise base ?

Yakouba Diallo : Non. Chaque entraineur prend les joueurs qui entrent dans ses plans. Un entraineur ne fait jamais une liste que tout le monde apprécie. L’exemple le plus palpable c’est le cas de Didier Deschamps, lors de la Coupe du Monde 2018, il avait fait une liste qui avait été critiquée par beaucoup d’observateurs français mais après il est parti soulever la coupe. Il y a deux cas : des joueurs qui sont brillants en club mais en équipe nationale, ils ne donnent pas satisfaction. C’est le cas de Mady depuis sa venue en sélection  n’a pas de match référence. Par contre il y a des joueurs qui ne sont pas trop brillants en club mais qui en équipe nationale sont dans les plans de l’entraineur. Ils mouillent le maillot et donnent satisfaction. Si Kaba Diawara prend cette seconde option, peut-être que leur non sélection s’explique par ça aussi. Sinon sur la liste, il y a beaucoup de joueurs qui n’ont pas de temps de jeu dans leur club.

Laviesegalaise.com : nous constatons sur la liste que les joueurs locaux du championnat national sont lésés, ils ne sont que deux sélectionnés parmi tous les jeunes talents qui y jouent. Alors comment pouvons-nous l’expliquer est-ce jusqu’à présent c’est une question de choix ou simplement le niveau du championnat n’est pas relevé ?

Yakouba Diallo : aujourd’hui le niveau du championnat guinéen reste appréciable parce que les prouesses du Horaya en font foi sur le continent. Mais après si vous comparez les joueurs locaux aux joueurs professionnels, la balance sera en faveur des joueurs pro. Lors du  Championnat d’Afrique des Nation (CHAN) passé avec la belle prestation des jeunes joueurs, beaucoup ont estimé qu’il fallait donner la priorité aux joueurs locaux mais ce qu’ils oublient c’est que le CHAN est réservé aux joueurs locaux. Donc la Guinée a joué contre les joueurs locaux des autres nations. Après quand Didier Six a fait turner son équipe et a fait jouer les locaux  en Namibie, on a vu comment cette équipe s’est comportée. Si Moussa Camara (gardien) et Morlaye Sylla (milieu) qui ont bénéficié de la confiance du coach, c’est amplement mérité.

Laviesegalaise.com : les derniers matchs du Syli se sont soldés par des défaites et matchs nuls, aucune victoire aujourd’hui qu’est-ce que Kaba Diawara doit changer concrètement pour que cette équipe soit de nouveau compétitive ?

Yakouba Diallo : il doit changer d’abord la mentalité des joueurs, inculquer la rage de vaincre, pousser les joueurs à mouiller le maillot et à plus de patriotisme parce ces derniers matchs, si vous voyez le Syli jouer on a l’impression que les joueurs ne connaissent pas la portée d’enfiler les couleurs nationales. Ensuite essayer d’apporter de la cohésion dans le groupe. Mettre en place un groupe homogène pour mettre au Syli d’avoir une équipe équilibrée qui va faire des résultats dans cette compétition.

 

Laviesegalaise.com : Kaba Diawara est loin d’être un inconnu pour tous les joueurs et le staff. Il a été un manager de cette équipe puis adjoint du sélectionneur déchu, est-ce que cela suffit pour qu’il soit à la hauteur des attentes ?

Yakouba Diallo : c’est compliqué de le dire. Mais si on regarde son passé, il n’y a rien qui prouve qu’il peut faire des résultats parce que c’est pratiquement sa première expérience. Il  n’a jamais entrainé. Mais en matière de football tout peut changer, on va l’accorder le bénéfice du doute et voir de quoi il est capable. C’est vrai qu’il y a de l’enjeu pour le Syli mais il y en a également  pour sa carrière. S’il fait de très bons résultats, il peut être reconduit à la tête de cette équipe, si c’est le contraire cela risque d’être compliqué pour lui et sa carrière.

 

 Propos recueillis par  S. Diallo – Laviesegalaise.com

Nombre de Vues | 1,644 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.