Le Sénégal va bientôt disposer d’un grand gazoduc qui va réduire le coût de l’énergie

Le Sénégal disposera bientôt d’un grand gazoduc terrestre de 144 km pour un montant de 131,2 milliards. L’annonce est faite par l’Agence américaine pour le commerce et le développement, selon le site d’information économique SikaFinances.

Le pipeline va relier le site d’exploitation Yakaar-Teranga à 9 centrales électriques dans le cadre du programme « gas to power » qui vise à passer du pétrole au gaz pour réduire les coûts de l’énergie et rendre le Sénégal moins dépendant des aléas du pétrole.
« Ce gazoduc deviendra l’épine dorsale du secteur gazier national sénégalais et contribuera à créer l’infrastructure nécessaire pour alimenter les centrales électriques du pays et transformer son secteur énergétique », avait déclaré en août, Todd Abrajano, directeur de l’exploitation de l’USTDA, chef de l’agence.
Ajoutant que « les entreprises américaines sont désireuses de s’associer au Sénégal pour saisir cette opportunité, et nous avons l’intention de faire une différence significative dans la vie de millions de Sénégalais en réduisant les coûts de production d’électricité jusqu’à 50 % ».
Aussi, Mark Carrato, coordinateur par intérim de Power Africa des États-Unis s’exprimait en ces termes : « Power Africa applaudit les efforts du Sénégal pour améliorer sa capacité de production de gaz pour l’exportation et l’utilisation domestique. Le gouvernement américain, par le biais du partenariat Power Africa Initiative entre l’USTDA et l’USAID, soutient les progrès continus du Sénégal vers l’autonomie et son objectif déclaré d’augmenter sa capacité de production à 2,5 GW d’ici 2030. La feuille de route pour le gaz du Sénégal, financée par Power Africa et achevée en juillet 2019, s’est avérée déterminante pour la réalisation de ce projet. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires pour soutenir le travail en cours du Sénégal vers l’indépendance énergétique »

 4,098 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.