Le Sénégal et d’autres pays africains vont recevoir des Etats-Unis des doses de vaccin

Dans les jours à venir, le Sénégal et 48 autres pays africains recevront 25 millions de doses de vaccin de Johnson & Johnson, de Moderna ou de Pfizer envoyées par les Etats-Unis.

« Le Sénégal va bénéficier d’un don des Etats-Unis en vaccin anti-Covid », confirme Docteur Mamadou Ndiaye, Directeur de la Prévention au ministère de la Santé et de l’Action sociale, sans en fournir le chiffre exact. En effet, à travers une coordination avec des organismes multilatéraux, parmi lesquels l’Union africaine et Covax, dispositif de distribution de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Alliance internationale du vaccin Gavi, les Etats-Unis vont expédier 25 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 en Afrique, en commençant par le Burkina Faso, Djibouti et l’Ethiopie, ont annoncé vendredi de hauts responsables de l’administration américaine.

Les États-Unis assurent ne pas avoir d’arrière-pensées, mais le président Joe Biden, qui entend de manière générale reprendre un rôle moteur dans les affaires internationales, veut que Washington prenne les devants dans la réponse internationale à la pandémie. Son administration a ainsi d’ores et déjà mis de côté 80 millions de doses pour les distribuer au niveau international, et promet de contribuer à hauteur de 2 milliards de dollars à l’initiative Covax.

Washington entend également acheter 500 millions de doses du vaccin Pfizer pour les distribuer à l’Union africaine et à 92 pays en voie de développement. À ce jour, les États-Unis ont déjà fait don de 40 millions de doses au total, envoyées partout dans le monde, fait savoir la Maison Blanche.


Comme au Sénégal où il y a une recrudescence de la maladie Covid-19, le continent africain connaît une augmentation rapide de cas de contamination depuis quelques semaines. L’Afrique « vient de vivre la semaine la plus désastreuse de l’histoire des pandémies sur le continent », selon le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique. Elle a ajouté que « le pire reste à venir » sur un continent où le taux de vaccination est très faible, d’après Le Soleil Sn.

 1,068 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.