Le recteur de l’Ugb, Pr Ousmane Thiaré invite les étudiants à retourner dans les amphis

Dans un entretien avec Le Quotidien, le recteur de l’université Gaston Berger de Saint-Louis évoque la situation compliquée que traverse l’institution. Déterminé à faire appliquer le plan de reprise graduelle des cours retenu par l’Assemblée de l’Université, car pour lui il ne saurait en être autrement sous peine de transgresser les règles de fonctionnement de l’université. Il invite les étudiants à lever leur mot d’ordre de grève, à retourner dans les amphis pour ensuite poursuivre les négociations afin de sauver l’année. Pour le Pr Ousmane Thiaré, l’université ne peut pas être un espace de non droit où une communauté exerce la violence sur les autres. Toutefois, il écarte pour le moment tout recours à l’usage de la force pour faire reprendre les enseignements.


Selon lui, l’université Gaston Berger de Saint-Louis avait prévu sa rentrée le 1er septembre passé. Seulement, une des composantes de l’université que sont les étudiants n’a pas répondu à l’appel parce qu’ils disent ne pas être d’accord sur les décisions prises par l’Assemblée de l’Université.
Professeur Thiaré - RECTEUR-UGB
Le recteur lance un appel à l’endroit des étudiants : « Nous avons perdu 10 jours de grève aujourd’hui et cela représente beaucoup d’heures de cours. Les enseignants et le personnel administratif sont engagés, un enseignant me disait hier qu’on peut même programmer ses cours à partir de 7 heures du matin. C’est pour vous montrer le degré d’engagement des enseignants parce que nous avons perdu une année en 2018-2019, on ne peut pas se permettre d’en perdre une autre. Mais aussi à l’endroit des étudiants, ils doivent comprendre que l’année universitaire n’est pas extensible à souhait. On a un calendrier défini, nous devons penser à l’année universitaire 2020-2021 et nous devons accueillir de nouveaux bacheliers dans de bonnes conditions. Ils sont d’égale dignité par rapport aux étudiants qui sont là ».

Nombre de Vues | 15,723 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.