Le prix Nobel de la paix 2019 a été décerné au Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed

- Publicité -

Le prix Nobel de la paix 2019 a été décerné au Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, pour son action en faveur de la réconciliation de son pays avec l’Erythrée.

M. Abiy est récompensé « pour ses efforts en vue d’arriver à la paix et en faveur de la coopération internationale, en particulier pour son initiative déterminante visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Erythrée », a déclaré la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen. Le prix vise également à « reconnaître tous les acteurs œuvrant à la paix et la réconciliation en Éthiopie et dans les régions d’Afrique de l’Est et du Nord-Est », a-t-elle ajouté.

Le comité norvégien souligne en particulier le rôle du président érythréen Issaias Afeworki. « La paix ne découle pas des actions d’un seul acteur. Lorsque le Premier ministre Abiy a tendu sa main, le président Afwerki l’a saisie et a contribué à formaliser le processus de paix entre les deux pays », indique-t-il.

Abiy Ahmed succède à la militante yézidie Nadia Murad et au gynécologue congolais Denis Mukwege, récompensés conjointement l’an dernier pour leur combat contre les violences sexuelles.

Il devient ainsi le 13ème africain à décrocher ce prix depuis sa création en 1901.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.