Le Premier ministre rencontre les centrales syndicales des travailleurs pour un nouveau cadre de dialogue

Pour une stabilité sociale au Sénégal, le Premier ministre Amadou Ba a rencontré ce vendredi les centrales syndicales des travailleurs.
Alors que le climat social est en ébullition, le Chef du Gouvernement a rencontré les Secrétaires généraux des centrales syndicales des travailleurs. Amadou Ba a déclaré avoir tenu ces concertations pour redynamiser le partenariat avec les centrales syndicales et jeter les bases d’un nouveau cadre de dialogue permanent autour des préoccupations du monde du travail, autant dans la fonction publique que dans le secteur privé.
Une rencontre qui devrait permettre aux autorités de recueillir les suggestions et réflexions sur la situation sociale du pays afin d’anticiper sur les potentiels conflits sociaux dont l’impact sur l’économie compromet, à coup sûr, les immenses efforts consentis par les pouvoirs publics pour garantir un climat social apaisé propice à l’émergence économique.
A l’issue des concertations, le Premier ministre a formulé les cinq (5) recommandations suivantes :

  • Le Premier Ministre recevra, une fois par semestre, les secrétaires généraux des centrales syndicales de travailleurs pour échanger sur les préoccupations majeures du monde du travail ;
  • Le Ministre chargé du Travail organisera, au plus tard la semaine prochaine, une réunion regroupant les Centrales syndicales et les points focaux ministériels pour faire le point sur le niveau de traitement des cahiers de doléances et soumettra, au Premier Ministre, au plus tard fin février, un rapport général sur l’état de mise en œuvre des engagements du Gouvernement ;
  • Le Ministre chargé de la Fonction publique, en relation avec les ministres chargés des Finances et de l’Education, examinera, les voies et moyens d’apporter des solutions durables à la situation des agents décisionnaires de l’Education nationale ;
  • Le Ministre chargé des Finances procédera à une évaluation de l’impact budgétaire des revendications des travailleurs du Secteur primaire afin de soumettre, dans les meilleurs délais, au Gouvernement, des réponses appropriées ;
  • Le Ministre chargé des Collectivités territoriale prendra, les dispositions appropriées pour apporter la diligence requise à la mise en œuvre des conclusions du Comité ad hoc, Gouvernement et Intersyndical des Collectivités territoriales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.