Le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr invite les Sénégalais à se lever pour freiner le Coronavirus

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr appelle la nation entière à se lever comme un seul homme pour barrer la circulation de la pandémie à coronavirus eu égard au risque de transmission communautaire.

“Face à la nouvelle situation qui prouve que le virus est en train de circuler dans le pays, c’est la nation toute entière qui doit se lever comme un seul homme pour barrer la circulation de la pandémie à coronavirus”, a dit Diouf Sarr dans un entretien à la Télévision nationale (RTS), repris par l’APS.

Pour la première fois le ministre a fait état dans le point de la situation fait samedi de ’’trois cas de transmission communautaire’’.

Au-delà des cas importés et des cas contact de Touba, il y a une circulation du virus en dehors de ces deux foyers et il faut absolument à ce niveau-là prendre les choses à bras le corps et faire un appel à la communauté, a lancé le ministre.

“Il faut aller très rapidement remonter l’origine de la contamination de ces trois cas isolés de Touba”, a-t-il assuré, estimant que “dans ces circonstances-là, tout le monde doit se lever comme un seul homme pour véritablement stopper le virus”.

Dans ce cas de figure, a-t-il souligné, il s’agit de “travailler dans l’hypothèse pessimiste, stopper effectivement la transmission en ayant une posture qui soit toujours une posture pessimiste parce que si on dort sur nos lauriers on ne gagne pas la guerre”.

Pour le ministre, à ce stade “aucune tolérance ne doit être permise dans l’application des mesures prises par le Chef de l’Etat sur recommandations du Comité national de gestion des épidémies”.

Mais au-delà, “il faut même envisager de prendre un certain nombre de mesures pour renforcer cela parce que aujourd’hui la riposte n’est pas seulement celle du système de santé mais une riposte communautaire”, a-t-il ajouté.

Avec onze nouveaux cas évoqués dimanche 22 mars, le Sénégal compte 67 cas confirmés dont 5 guéris. En tout 62 patients sont sous traitement.

 14 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.