Le Gouvernement et les syndicats de la santé signent un accord

Vers l’apaisement dans le secteur de la santé. Le Gouvernement et les syndicats de la santé ont signé un accord ce mercredi.
Après six tours d’horloge, les discussions entre le gouvernement et les syndicats de la santé ont abouti à une signature de tous les syndicats à l’exception du Sames, selon le soleil sn.
La discussion a porté sur six points qui ont connu des améliorations selon le ministre des finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo. Il s’agit de l’indemnité de logement qui n’existait pas. « Le président de la République a consenti de faire un effort important pour toute la corporation pour allier une indemnité de 100 000 francs à chaque agent du ministère de la Santé et ceux du travail social. 50 000 à compter du premier mai de cette année. 25 000 à partir du premier janvier 2023 et 25 000 en janvier 2024 » dit-il.

Un autre point, l’indemnité de risques : Elle a été augmentée de 50% passant ainsi de 50 000 à 75 000 francs. Le troisième point de discussion concerne l’indemnité de fonction. Elle a été revalorisée aux agents occupant une fonction de responsabilité. L’augmentation concerne la somme de 50 000 pour les cadres et 25 000 à partir des directeurs des études. Le quatrième point du protocole est celui de l’indemnité d’itinérance, portée à 100% passant de 15000 à 30 000 francs à partir du premier mai 2022. La représentation médicale et paramédicale est de 50 000 pour les médecins à partir du 1er janvier 2024 et pour le personnel paramédical en fonction des hiérarchies 35 000 francs 25 000 selon les hiérarchies. Et enfin le sixième point fait état de la prime de prudence des chauffeurs du secteur parapublic de la santé passe de 5000 à 10 000 francs par mois.

Nombre de Vues | 632 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.