“Le cancer du col de l’utérus tue plus 1000 femmes par an au Sénégal”, selon Ahmed Youssouph Bengelloune président du Mouvement Sénégal Nouvelle Vision

Le président du Mouvement Sénégal Nouvelle Vision, Ahmed Youssouph Bengelloune a révélé samedi, à Dakar, que le cancer du col de l’utérus tue quelques 1200 femmes au Sénégal soit 4 par jour. Il a fait cette déclaration à Grand Yoff, lors d’une journée de consultation gratuite dédiée uniquement aux femmes.

Selon le président dudit Mouvement, les Cancers du col de l’utérus et du sein constituent des fléaux qu’il faut combattre. S’agissant du cancer du col de l’utérus, cette maladie “tue chaque année 1200 femmes soit 4  qui meurent tous les jours au Sénégal”, a -t-il dit. Soutenant que c’est pour cette raison qu’ils ont décidé d’organiser cette journée de consultation gratuite destinée uniquement aux femmes, pour lutter contre ce fléau.

Cette activité s’inscrit dans le cadre des actions d’entraide et de solidarité que mène le dit mouvement au profit des populations. “L’objectif de cette journée est de faire consulter 500 femmes. Et, toutes celles qui sont venues ont reçu un package de services comprenant une consultation gynécologique, un dépistage du cancer du col de l’utérus, des palpations du sein et éventuellement un traitement pour les maladies sexuellement transmissibles” a fait savoir M. Bengelloune.

Le président du mouvement Sénégal Nouvelle Vision a tenu à féliciter l’État pour les efforts consentis dans le secteur de la santé en général et la lutte contre le cancer du col de l’utérus. Depuis octobre 2018, dit-il, “le gouvernement a introduit dans le programme de vaccination, le vaccin contre le cancer du col de l’utérus mais, cela n’est pas suffisant car toutes les femmes n’ont pas les moyens de se faire dépister et des  journées de consultation gratuite permettent de soutenir les autorités dans leur politique de la santé et sauver les femmes d’une maladie qui fait des ravages”.

Abdoul BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.