Bannière CESE-OK

Le bâtonnier de l’Ordre des avocats prend le bâton

Me Pape Leyti Ndiaye n’apprécie pas la communication publique de ses confrères, notamment sur l’affaire Sweet beauté et les arrestations en masse qui s’en suivent. En effet, le bâtonnier de l’Ordre des avocats avait diffusé un premier avis, le 16 février 2021, pour exiger de ses confrères une certaine retenue dans ces affaires pendantes devant la justice. Hélas, l’avis de Me Pape Leyti est tombé pour ainsi dire dans l’oreille d’un sourd.
Dans un deuxième avis, diffusé hier, le bâtonnier ne cache pas ses regrets : « Cet avis (datant le 16) ne semble pas être entendu, tout au moins, en ce qui concerne les communications publiques des avocats ».
Pour cause, depuis cette date, il a été signalé au bâtonnier « plusieurs interventions de confrères, renfermant des violations présumées de l’article 26 du règlement intérieur, et probablement de quelques articles du code de déontologie.» T

outes choses qui font pousser le bâtonnier à aller en vitesse supérieure. « En cet état, je désigne à compter de ce jour des rapporteurs pour enquêter sur ces transgressions à des fins disciplinaires », prévient Me Pape Leyti Ndiaye.

 

  Abou Kane Dia  –  laviesenegalaise.com

 992 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.