L’Assemblée nationale adopte le projet de loi pour la restauration du Poste de Premier Ministre

Retour imminent de la Primature au Sénégal. L’Assemblée nationale a adopté, vendredi, à une large majorité, le projet de loi en vue de la restauration du poste de Premier ministre. La balle est désormais dans le camp de Macky Sall.


Le projet de Loi n°38/2021 portant révision de la Constitution est adopté par la majorité parlementaire (92 voix pour, 2 contre et 8 abstentions) à la suite de l’examen du texte présenté aux députés par le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Malick Sall.

Il reste maintenant au chef de l’Etat de promulguer la loi votée, afin de pouvoir nommer le futur premier ministre. 

Le 24 novembre dernier, en Conseil des ministres, le président de la République avait fait part de sa volonté d’entamer une révision de la Constitution en vue de la restauration du poste de Premier ministre, qui avait été supprimé en mai 2019.

Macky Sall a promulgué, mardi 14 mai 2019, la loi supprimant le poste de Premier ministre, après une réforme largement adoptée par les députés, le 4 mai de la même année.

Sous la présidence de Léopold Senghor, qui a dirigé le Sénégal de 1960 à 1980, le poste de Premier ministre avait été supprimé entre 1963 et 1970.

Son successeur, Abdou Diouf, s’était également passé de ce poste entre 1983 et 1991.

Nombre de Vues | 2,296 Fois |

Commentez cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.