L’Artp sévit, Orange revient à de meilleurs sentiments : Abdoul Ly annonce de nouvelles offres…

L’autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes a sévi et Orange est revenu à de meilleurs sentiments. Les forfaits illimix qui ont suscité la polémique sont revus à la baisse. Le Dg Abdoul Ly annonce la bonne nouvelle aux consommateurs. 

Orange a accepté de revoir ses offres illimix non approuvées par les populations. L’opérateur va introduire sur le marché de nouvelles offres dont une à dominante voix à 2.200F et une autre à dominante data à 5.500F.


L’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (Artp) a réussi à convaincre Orange-Sonatel à revenir à de meilleurs sentiments en proposant des offres pour satisfaire les clients. “Tenant compte de l’injonction relative à la suspension à titre temporaire des offres décriées, Sonatel a proposé l’introduction sur le marché de nouvelles offres alternatives dont une à dominante voix à 2200F et une autre à dominante data à 5500F”, a déclaré le Dg de l’Artp, M. Abdoul Ly qui s’exprimait lors d’un point de presse tenu ce mercredi au Radisson.

Ainsi, ces mesures devraient permettre aux consommateurs de disposer d’une large palette d’offres leur permettant d’exercer un libre choix en fonction de leurs usages et de leur budget. S’agissant de l’opérateur, il pourra réajuster ses offres en tenant compte des préoccupations du grand public tout en conservant la liberté de suivre la dynamique concurrentielle du marché et en veillant à la qualité des services fournis.


Et pour le secteur des télécommunications de préserver la valeur du marché, principal atout pour poursuivre les investissements nécessaires au développement technologique et à la promotion de l’innovation dans les services numériques de qualité et adaptés aux besoins de toutes les couches de la population sénégalaise, a fait savoir Abdoul Ly.

De l’avis du Directeur Général, même si la loi confère aux opérateurs la liberté de fixer librement leurs offres et le prix de celles-ci, l’ARTP exerce un encadrement spécifique sur le marché de détail des télécommunications.


“Cet encadrement se manifeste par la fixation d’obligations spécifiques à SONATEL à travers sa filiale Sonatel Mobiles (seul opérateur déclaré puissant sur les quatre marchés pertinents de détail), l’encadrement des promotions, l’amélioration de la dynamique concurrentielle sur le marché de la téléphonie mobile, la création d’un espace économique au profit des opérateurs concurrents, la mise en place de la portabilité des numéros mobiles”, dit-il.


Poursuivant, il ajoute : “ces différents outils régulatoires mis en œuvre ont permis une baisse continue des tarifs des services de télécommunications, ce qui confère à nos populations les tarifs les plus bas de la CEDEAO et parmi les plus bas d’Afrique”.

Abdoul Ly a saisi l’occasion pour saluer l’esprit de collaboration de SONATEL, et pour remercier surtout les associations de consommateurs pour leur démarche citoyenne, le temps consacré et la compréhension face à la mise en œuvre, par l’ARTP des leviers de régulation nécessaires face à un contexte de pandémie.
Devant le dénouement heureux de cette situation, le Directeur général de l’Artp a félicité et remercié chaleureusement le Président de la République, Son Excellence, Monsieur Macky SALL “auquel tout le mérite revient sur cette question”. En effet, a-t-il ajouté, “son souci du bien-être des populations l’a amené, dès les premières heures de ces offres, à rappeler la nécessité d’assurer la soutenabilité des tarifs, la qualité de service et l’accessibilité des services numériques pour le plus grand nombre”.

Et de conclure : “même si cette affaire constitue un cas isolé, ce qu’on pourrait assurer aux Sénégalais c’est que l’ARTP, en tant qu’institution investie d’une mission de service public, sera toujours du côté de l’intérêt général”, assure Abdoul LY – Directeur Général de l’ARTP.Abdoul LY - Directeur Général de l'ARTP

 

 

 

         Djiby DEM & Moussa SECK – laviesenegalaise.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.