L’apprentissage de la natation, un moyen pour sauver des vies

La fédération sénégalaise de natation et de sauvetage prépare sa première édition de la journée internationale de la natation  »Fina Day », prévue le 09 juillet prochain à Dakar et Thiès. Les organisateurs de cette manifestation ont fait face à la presse, ce mercredi à la piscine olympique.

Cette première édition sera axée autour de l’apprentissage de la natation comme moyen de sauver des vies. Selon le Docteur Malick Diop, président de la FSNS, c’est un thème plus que d’actualité puisque chaque année, « des centaines de personnes meurent noyer sur les plages sénégalaises ». La mer est une richesse et il faut savoir en profiter, pour cela, il faut apprendre les sénégalais à nager, soutient-il.L'apprentissage de la natation au Sénégal

Pour cette première édition les organisateurs comptent enregistrer 5000 participants. L’objectif de la compétition est de faire découvrir les activités de l’aquatique : natation, Waterpolo, aquagym, plongeon entre autres mais aussi d’encourager les personnes à pratiquer le sport aquatique pour lutter contre certaines maladies telles que le diabète, l’hypertension artérielle et l’obésité, mais surtout de sensibiliser sur l’apprentissage de la natation comme moyen de sauver des vies.

Par ailleurs, souligne Dr Diop, « toutes les 15 minutes, 10 personnes meurent par noyade dans le monde ». La journée internationale de la natation prévue le 09 juillet va se dérouler dans plusieurs sites au niveau des plages de Thiaroye, Ngor, Yoff, Ouakam, Gorée mais aussi dans les piscines de Bel Air, Maristes, de l’Etics de Mboro, de Saly et de la piscine olympique nationale.

      Abdoul BABA – Laviesenegalaise.com

 273 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.