L’apport des mathématiques à la résolution des problèmes liés à l’eau, l’énergie et l’épidémiologie au menu d’une conférence

- Publicité -

L’Académie Nationale des Sciences et Techniques du Sénégal (ANSTS) et celle des Sciences de France ont organisé, ce lundi à Dakar, une conférence internationale sur les mathématiques. Celle-ci est placée autour du thème :  » outils et modèles de la théorie du contrôle appliqués à l’énergie, l’épidémiologie et l’eau ». Les organisateurs ont voulu à travers ce thème, montrer comment les mathématiques peuvent contribuer ou aider à la prise de décisions adéquates à la résolution de problèmes liés aux trois thématiques citées.

Le président de l’ANSTS, Professeur Doudou Ba de souligner que l’application des mathématiques dans les différents domaines de la science peuvent amener à apporter des réponses concrètes auxquels les populations sont confrontées notamment ceux liés à l’énergie, l’épidémiologie et l’eau.

Selon lui, l’accès à la santé, à l’énergie et à l’eau constitue des priorités pour nos pouvoir publics. Ainsi, les scientifiques doivent avoir ce souci de mettre à la disposition des décideurs des outils d’aide à la décision. Et, les mathématiques occupent une place de choix dans l’apport de ces outils.

L’administrateur de l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS), le Professeur Abdou Sène a ajouté que les mathématiques doivent jouer un rôle dans le développement du Sénégal. »Les maths servent à régler des problèmes », dira-t-il.. Avec les mathématiques, il est possibles de donner des taux de vaccination, de prise en charge et même de déterminer l’évolution d’un phénomène.

Abdoul BABA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.