L’ancien ministre Mankeur Ndiaye appelle à des concertations pour pacifier le champ politique

Le Sénégal est sous les projecteurs à la veille des élections législatives. Le pays est bouillant. Après le rejet de la liste nationale de l’opposition, la coalition (Yewwi-Wallu), le champ politique est très agité. Entre piques et répliques, chaque camp tente de légitimer sa position auprès de l’opinion. Ainsi, on note une violence verbale et parfois physique qu’il urge de stopper. C’est pourquoi, l’ancien ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye appelle à privilégier le dialogue. Le Consultant international et ancien Représentant Spécial du SG/ONU en Centrafrique et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye lance un appel au calme à la classe politique sénégalaise :« Depuis des semaines, le monde observe le Sénégal. Notre pays doit continuer d’être un État de droit respectueux des libertés individuelles et collectives, de sa Constitution et des lois et attaché à son unité nationale. Discutons pour pacifier le champ politique ».

Nombre de Vues | 660 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.