La SN-APS invitée à s’imposer comme agence de référence à l’échelle africaine

Le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Communication Demba Faye a présidé jeudi, dans l’après-midi, la cérémonie officielle d’installation et de lancement de la nouvelle Société nationale SN-APS.

L’Agence de Presse Senegalaise (APS) devient la Société nationale SN-APS.
La cérémonie a été marquée par l’installation officielle des membres du Conseil d’administration de la SN-APS ainsi que son directeur général Thierno Birahim Fall.
Cette installation solennelle ‘’couronne l’achèvement du processus de modernisation de l’APS entamé depuis plus de deux années (…) ».

Elle marque également « la mise sur orbite d’un nouvel organe de presse appelé à assurer sa mission de service public de l’information et d’accompagnement des politiques publiques ».

Dans son allocution, le directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Communication, Demba Faye, est revenu sur les missions du Conseil d’aministration et réaffirmé la volonté des pouvoirs publics à accompagner la SN-APS.
Pour sa part, le directeur général a salué l’engagement du chef de l’Etat dans cette mutation institutionnelle dont cette cérémonie est le parachèvement.

Thierno Birahim Fall a fait part de l’ambition de l’agence d’opérer un maillage du territoire à travers une présence dans les 45 départements du Sénégal.

Créée par Ordonnance le 2 avril 1959, l’Agence de presse sénégalaise (APS) avait le statut d’établissement public avant sa mutation en société nationale.

Présent lors de la cérémonie d’officialisation de la nouvelle appellation de l’APS, Racine Talla s’est réjoui de la vision du directeur général de la désormais Société Nationale de l’Agence de Presse Sénégalaise SN-APS. Pour le directeur général de la Rts, Thierno Birahim Fall a apporté une touche particulière à l’Agence de presse qui a, aujourd’hui un contenu diversifié selon les avancées technologiques.

« L’Agence de presse sénégalaise doit avoir une ambition mesurable aux compétences africaines », aura signalé Racine Talla qui évoquait l’importance pour la SN-APS, après ses 60 ans d’existence, de s’imposer à l’échelle internationale.

L’Agence peut également s’imposer dans les 45 départements du Sénégal et pourquoi pas avoir des correspondants à l’Union Africaine, à la CEDEAO et à l’UEMOA car aujourd’hui, la SN-APS peut bien rayonner comme les autres agences de presse internationales très connues de l’espace médiatique.

 970 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.