La Sénégalaise Fatoumata Badé poignardée par son mari au Maroc

La communauté sénégalaise au Maroc dans l’émoi. Elle est secouée par la mort de Fatoumata Badé, qui a été poignardée à mort jeudi dernier par son mari, Ibrahima Diop.

«Il lui a asséné au moins cinq coups de couteau», racontent des sources anonymes citées par Libération, qui donne l’information dans son édition de ce samedi. Les Echos renseigne que le drame s’est déroulé devant la fille de deux ans et demi du couple. L’enfant, renseigne Libération, a été confié à la Fondation Lalla Salma, du nom de l’épouse du Roi du Maroc.

Les faits ont eu lieu au quartier Farah Salam de Casablanca où vivait le couple. Tout serait parti d’une scène de jalousie. Agée de 29 ans, la victime originaire de Casamance, dans la région de Ziguinchor, département de Bignona, commune de Diouloulou, est morte sur le coup. 

Libération informe que Ibrahima Diop a été placé en garde à vue. Tandis que les autorités consulaires du Sénégal sont en train de coordonner avec la famille de la victime basée en Casamance pour voir comment rapatrier sa dépouille.

Nombre de Vues | 930 Fois |

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.