La réaction de Ousmane Sonko après les affrontements entre ses militants et partisans de Doudou Ka

Réagissant au lendemain des “attaques” dont ses militants et lui auraient fait l’objet, a Ziguinchor, lors d’une rencontre avec les commerçants de l’UNACOIS, Ousmane Sonko dit prendre l’opinion nationale, et surtout les chefs religieux et coutumiers, à témoin sur ce qui s’est passé.

Je prends à témoin tous nos chefs religieux et coutumiers, mais également l’opinion publique nationale et internationale que nous n’en avons que trop supporté. La prochaine goutte fera certainement déborder le vase.


Nous sommes foncièrement pour la paix mais cela ne signifie nullement que nous nous laisserons faire. Nous répliquerons si nous sommes attaqués.

Le leader de Pastef les Patriotes, visiblement très remonté contre les incidents survenus lundi n’a pas manqué de s’en prendre à la justice du pays.

Je ne crois plus en cette justice dès lors qu’un dossier implique un membre de la mouvance présidentielle de Macky Sall.

Par conséquent, il a promis la lumière sur cette affaire qui a fait des blessés des deux côtés.

Mais tout sera tiré au clair, parce que nous savons exactement qui est derrière chaque forfait.

Le patron de Pastef, membre de la coalition Yewwi Askan Wi qui était en déplacement dans le sud du pays a rappelé le passé de cette région qui a souffert de prés de 40 années de conflits armées.

La Casamance n’a que trop été le théâtre de bains de sang et n’avait pas besoin de ce qui s’y est passé hier (Ndlr : lundi), du fait d’un acteur politique mineur cherchant à attirer l’attention sur lui.

 956 Vues

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.